Valnoir fondateur de GLACIATION sort du silence face au nouvel album


L'annonce du nouvel album du groupe de Black Metal Glaciation n'est pas passée inaperçue. Cette annonce surprise a ravi les fans qui ne s'attendaient pas à ça mais elle à aussi fait sortir du silence Valnoir (Metastazis). L'artiste s'est exprimé à propos de ce nouveau lien-up qui ne compte dans ses rangs ni lui ni François Duguest (Diapsiquir) ni Hugo Moerman (Necroblaspheme) avec qui il avait lancé ce projet. Il explique que cette sortie a été prise en main par RMS Hreidmarr, avec il a partagé la scène dans The CNK.

Voici son communiqué où il explique les tenants et les aboutissements de ce projet, son départ mais aussi les problèmes lié au nom du groupe qui ne sont pas sans rappeler ce qui s'est passé avec Batushka.

"J'essaierai de garder les émotions (fortes) de côté et de me concentrer uniquement sur les faits et les faits.

J'ai fondé Glaciation en 2011, avec François Duguest. Il était en charge de la musique et moi de la tête (paroles, chant et concept). C'était un projet très personnel et j'ai choisi de le nommer "Glaciation" pour d'autres raisons toutes aussi personnelles et directement liées à mon passé. Nous avons sorti l'EP "1994", avec l'aide de Hugo Moerman, Charles-Eric Baudon, et des deux membres officiels d'Alcest: Neige et Winterhalter. J'étais, et je suis toujours très fier de cette sortie, que j'ai toujours considérée personnellement comme le seul véritable enregistrement de Glaciation.

En raison de nombreux différents artistiques avec François et Hugo, j'ai décidé peu de temps après, avec le cœur lourd, de me séparer d'eux, en leur souhaitant bonne chance, et j'ai accepté de leur laisser utiliser le nom "Glaciation", considérant que, même si ce nom n'était pas le leur, leur contribution artistique dès le début du groupe leur avait donné suffisamment de légitimité pour l'utiliser. De plus, nous étions et sommes toujours amis. Ils ont décidé de me remplacer, en tant que chanteur, par Nicolas "Hreidmarr" Sallas.
Avec lui est sorti en 2015 un album intitulé "Sur les falaises de marbre". Cet album, totalement déconnecté du but originel d'existence de Glaciation, n'a jamais trouvé mon chemin. Mais puisque j'ai autorisé Hugo et François à utiliser le nom, j'ai dû vivre avec ma décision, et je l'ai fait. Il est important de noter que Hreidmarr n'a même pas écrit les paroles, mais seulement des textes adaptés écrits à l'origine par R.L. "Ulderic Haus".
L'album a été publié par Osmose Production en raison des liens de Hreidmarr avec le label, et son succès commercial a été très limité, selon des chiffres de ventes décevants (entre 1000/1500 exemplaires, selon les membres originaux du groupe).

L'enthousiasme de François et Hugo pour faire s'envoler le groupe après la sortie de cet album n'a pas répondu aux attentes de Hreidmarr. Il a ensuite décidé de quitter le groupe qu'il avait rejoint à peine deux ans auparavant (arrivé fin 2013 - parti l'été 2015).
Ce qui s'est passé ensuite, c'est que pendant que je discutais avec les membres originaux de la possibilité de réactiver le projet sous sa bannière d'origine, avec moi en tant que leader, quelque chose s'est passé. Parce que Hreidmarr se considérait comme le moteur de ce groupe (il les a fait signer avec Osmose, adapté des paroles, enregistré des voix et répondu à quelques interviews), un groupe qu'il a quitté volontiers, il a décidé que sa contribution était suffisamment substantielle pour revendiquer la pleine légitimité de le nom "Glaciation" et il l'a enregistré auprès d'une institution française dénommée INPI ("Institut national de la propriété industrielle"), l'autorisant officiellement lui et lui uniquement à l'exploiter commercialement et artistiquement dans le domaine musical . M'interdisant donc, en tant que père du nom, mais aussi Hugo et François, de poursuivre notre projet de réactivation, sous la menace éventuelle d'un procès coûteux et long. Nous parlons d'un groupe vendant moins de 2000 exemplaires, pas d'Immortal, ni de Gorgoroth.

On pourrait considérer cela comme un vol ou un enlèvement, pur et simple. du moins je c'est ce que fais.

Après cette escalade administrative, il a rassemblé une nouvelle formation, a également pris le logo du deuxième groupe sans demander à personne ni payer quoi que ce soit, et sort maintenant un nouvel album avec Osmose.
Cette fausse "Glaciation" est illégitime et n'a aucun droit de vivre sous ce nom.
Je vais vous laisser prendre note de ces faits et vous faire votre propre opinion. Je ne veux pas brasser de l'air avec ces événements superficiels et donner à ce « cas » sans valeur et pathétique une visibilité qu'il ne mérite pas. Mais étant si profondément lié émotionnellement à ce nom, je ne pouvais pas le laisser partir sans, au moins, publier une déclaration factuelle, que vous êtes bien sûr libre de partager."


Commentaires

  1. Anonyme23:03

    qui s'en fout ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Anonyme13:02

      Moi et si jamais, Nico chante vraiment bien sur cet excellent album.

      Supprimer

Publier un commentaire