Live report | ENTOMBED A.D., ABORTED & BAEST ont retourné le Rock'n'Eat de Lyon


Le Rock'n'Eat de Lyon, ce petit bar Metal sur les quais de Saône qui ne paye pas de mine... et pourtant ! Depuis quelques temps, des plateaux de plus en plus gros voient le jours et c'est toujours assez rigolo de voir des pointures enchaîner les salles à grosses jauges et se retrouver tout à coup dans ce sous-sol pouvant accueillir 300 personnes environ. De plus, la passion des gérants qui se démènent pour proposer un nombre incroyable de plateaux de tous styles de Metal en font un lieu de référence dans le paysage de la ville lumière.
Ainsi donc, le "Hell over Europe" tour partie III a investi les lieux ce dimanche 10 novembre. Initialement mené par Aborted, c'est cette fois-ci Entombed A.D. qui a présidé la soirée, bien que les deux mastodontes puissent aisément intervertir leurs places ! De leur côté, Baest ont eu la tâche de préparer le public à la fureur. Les danois ont emplis la scène face à un auditoire clairsemé, qui, jusqu'aux premières notes jouées, était bien plus attiré par la quinzaine de pressions et les dizaines de bières bouteilles proposées par le Rock'n'Eat !

Rapidement, le public se rassemble autour de la scène pour profiter des riffs Old School de Baest, plus proches d'Entombed A.D. que d'Aborted. Les musiciens envoient une salve de rythmiques incisives à notre attention et prennent le temps d'échanger avec nous entre les morceaux. Leur musique est efficace, bien composée et le public montre son appréciation crescendo, d'abord par de timides applaudissements, puis par une franche ovation à la fin du set, preuve que les danois auront su entraîner avec eux une salle qui n'a cessé de se remplir au cours du set.






Un rapide changement de plateau, et l’installation d'un décor plus morbide plus tard, et Aborted entre en scène après une introduction Synthwave du plus bel effet. Le quintette belge, qui s'était produit un an auparavant aux côté de Benighted, Cytotoxin et Cryptopsy a vu son line-up se modifier, avec le départ de Mendel, probablement l'un des meilleurs guitaristes de la scène. De fait, la tâche de remplacer un tel virtuose est lourde et est assumée par Harrison Patuto. Particulièrement attaché au jeu de Mendel, j'avais quelques appréhensions quant au concert de ce soir, dissipé dès les premiers titres : Harrison nous offre un panel de techniques impressionnant et d'une précision chirurgicale. Il reste cependant en retrait par rapport aux autres musiciens du groupe; trait de personnalité ou timidité liée à son arrivée récente ? Les prochaines tournées nous le diront !

Côté composition, Aborted nous offre un premier extrait d'un prochain EP prévu pour 2020 qui annonce une musique encore plus technique que Terrorvision, en tout cas si tous les titres sont à l'image de celui qui nous a été proposé ce soir !

Toujours impressionnant sur scène, Aborted a retourné le Rock'n'Eat, entraînant le public avec lui dans un chaos initié par le charismatique Sven, toujours autant possédé lorsqu'il foule les planches !

Setlist :

TerrorVision
Deep Red
Necrotic Manifesto
Hecatomb
Cadaverous Banquet
Bathos
Retrogore
Origin of Disease
The Holocaust Incarnate
Coffin Upon Coffin
A Whore D’oeuvre Macabre
Sanguine Verses (…Of Extirpation)
The Saw and the Carnage Done






L'intermède "moderne" proposé par Aborted semble bel et bien terminé : l'iconique Boss MT-2 fait son apparition sur le pédalboard, et augure un son bien classique dans le monde du Death Metal. Pas de doute, Entombed A.D. s'apprête à nous distiller la crème de l'esthétique suédoise Old-School.

Les membres du groupe montent sur scène, et c'est un Lars Göran Petrov éméché et particulièrement souriant qui nous fait face, entamant le set avec ses compères par une "Elimination" en bonne et due forme. Entre chaque titres, Lars ne manque pas d'échanger avec le public, prétexte tout trouvé pour prendre le temps de descendre de nombreuses gorgées de bières !

Côté fosse, c'est la guerre. Si Aborted avait lancé le premier assaut, la bataille a redoublé d'intensité dès les premières notes d'Entombed A.D. Plus d'une heure durant, et dans une salle en constante montée en température, les suédois nous offriront une leçon de violence avec la crème de leur discographie ! Une bien belle manière de contrer le froid mordant qui sévit à l'extérieur. Enfin, après un rappel constitué de "Serpent Speech" & "Supposed to rot", Entombed A.D. tire sa révérence dans une salle étouffante aux fortes odeurs de bière et laisse le public reprendre son souffle et regagner la froideur de la nuit !

Setlist :

Elimination
Fit for a King
I for an Eye
Bowels of Earth
Torment Remains
Chaos Breed
Second to None
Through the Eyes of the Gods
Bourbon Nightmare
Strange Aeons
Revel in Flesh
Wolverine BLues
Left Hand Path
Serpent Speech
Supposed to Rot





________________________________________________________________________

Texte et photos : G. live pics
Merci à :

Commentaires

Publier un commentaire