Accéder au contenu principal

Chronique | ENDARKEN - Tvoj je hram u srcu mom (Album, 2018)



Endarken - Tvoj je hram u srcu mom (Album, 2018)

Tracklist :

1. Šta vrede oči kada um je slep
2. Tvoj je hram u srcu mom
3. Alfa i omega
4. Oda Njemu
5. The old ones awakening
6. Ja, sve i svja

Streaming intégral :
__________________________________________ 

Au diable les démos, les EPs et autres singles. Endarken entre tout juste dans la scène Black Metal et fracasse la porte avec un premier long-format. Intrigant donc, d'autant plus que ce qui frappe dès les premières minutes, c'est la qualité de production irréprochable dont bénéficie l'album ! Tvoj je hram u srcu mom a été enregistré, mixé et masterisé au Studio Nav en Serbie, pays dont Endarken est originaire. Il est produit par Blackest Ink Recordings.

Ce premier opus qui bénéficie d'une production à rendre jaloux les superstars du genre est, en plus de ça, très bon. Oui il est rare de le préciser en début de chronique mais dès la première écoute c'est le sentiment ressenti. Dans l'ensemble, l'album n'apporte aucune innovation majeure et ne se démarque pas du Black Metal mais les compositions sont enrichies d'éléments qui offrent un univers propre au groupe. Petit plus qui a son importance : la quasi totalité est chantée en Serbe et non dans le langage générique de Shakespeare. Seul "The old ones awakening" enfreint la règle, ode aux grandes divinités du mal.

Si rien n'est nouveau, ce qui fait la force de cet album est l'impact à l'écoute : la violence est poignante, dès le titre d'ouverture "Šta vrede oči kada um je slep" qui nous propulse d'office dans les méandres du Black Metal avec des mélodies purement dans le style Black Metal traditionnel. La présence satanique qui orne la thématique de l'album se ressent dans les lourdeurs des rythmiques aux dissonances soigneusement placées pour toucher au plus profond l'auditeur. 

Contrastant avec cette violence, les soli de guitares sont tantôt des lignes mélodiques jouées en trémolo très classique, tantôt très épurés et aériens et apportent une dimension mélodique enrichissant la production. S'élevant comme un râle par dessus la masse instrumentale ainsi formée, les cris plaintifs de Nekrst viennent compléter l'ensemble. 

"Tvoj je hram u srcu mom" conserve la violence introduite par le premier titre avec une rythmique encore plus dense sur la première partie du morceau, puis après une cadence qui aurait pu faire croire que le morceau s"achève là, un interlude évoquant le rituel annonce une seconde partie totalement différente dans l'esthétique. L'aspect mélodique y est mis en avant avec une montée crescendo en matière d'intensité pour s'achever sur un retour à la brutalité de la première partie.

La suite de l'album est à l'image de l'observation faite ci-dessus. Entre rythmiques cinglantes et agressives, arpèges dissonants et mélodies poignantes, tous les ingrédients faisant l'essence du Black Metal sont présents et utilisés à bon escient pour la composition de cet album.

Tvoj je hram u srcu mom est une sacrée entrée en matière pour Endarken, qui passe immédiatement aux rang des formations dont l'évolution est à suivre de prêt !
__________________________________________ 
W.G.

Endarken :

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Le guitariste de CANNIBAL CORPSE arrêté pour cambriolage et voies de fait contre un policier

Pat O’Brien, le guitariste du célèbre groupe de Brutal Death Metal Cannibal Corpse vient d'être arrêté, ce lundi dans la soirée en Floride. Le musicien a fait irruption dans le domicile d’une famille armé d'un couteau, selon la chaîne de télévision locale WFLA.

Streaming intégral de la nouvelle version de "Grand Declaration of War" de MAYHEM

Season of Mist vient de sortir la nouvelle version de l'album Grand Declaration of War de Mayhem, elle est disponible en format CD Digipack, LP et K7.

TOP 5 des écoutes du mois de Novembre

Un dernier TOP 5 des écoutes de l'équipe avant le TOP 10 des meilleures sorties de cette année, qui a été riche en sortie comme vous avez pu le voir avec nos écoutes tout le longe de l'année.
On vous laisse découvrir nos coups de cœur avec une sublime illustration signée Antoine B. W. :
01. Svartidauði - Revelations of the Red Sword 02. Sulphur Aeon - The Scythe Of Cosmic Chaos 03. Cultes des Ghoules - Sinister, Or Treading The Darker Paths 04. 1914 - The blind leading the blind 05. Profanatica - Altar of the Virgin Whore
Un top mensuel résolument tourné vers le Black Metal : après une longue période Death Metal, il était temps de varier un peu les plaisir et se tourner vers les sorties Black notable de cette rentrée. C'est tout logiquement que le nouveau chef d'oeuvre de Svartidauði se trouve en tête de liste tant les islandais on poussé leur art à son paroxysme avec cet opus. En second place, oui du Death, mais bordel je l'attendais celui là, Sulphur Aeon nous gr…