MANOWAR s'explique sur l'annulation de leur concert au HELLFEST


Ce matin on apprenait l'annulation de Manowar, qui devait jouer le soir même au Hellfest via un communiqué de l'organisation du festival. Le tout sans plus d'explications, alors que le groupe était présent sur le site depuis hier.

Communiqué du Hellfest :

"Malgré une présence sur site en ce jeudi 20 juin, les équipes et les membres du groupe MANOWAR ont decidé de quitter le site.

Le concert de l’artiste MANOWAR prévu ce vendredi 21 juin ne pourra donc avoir lieu pour des raisons indépendantes de notre volonté.

Nous sommes sincèrement désolé pour l’ensemble des fans de cet artiste et plus largement pour l’ensemble des fans du Hellfest."


C'est quelques heures après cette annonce que le groupe a communiqué sur sa page Facebook via un message en français !


Le voici :

"En ce qui concerne le Hellfest (21 juin 2019)

Après 18 mois de travail inlassable et de préparation nous sommes arrivés au site du Hellfest hier, prêt à jouer aujourd'hui.

Les organisateurs du Hellfest ont entravé nos efforts pour mettre en place le spectacle épique que nous avions promis.

Malgré ce que vous pouvez entendre ou lire, les organisateurs du Hellfest ont eu le contrôle sur les circonstances qui ont empêché notre performance.

Nous avons toujours et nous nous battons toujours pour donner à nos fans 100 %.
Nos fans français et la presse savent, si les manowar viennent en France et ne sont pas en mesure de performer, la faute ne réside pas avec nous. Souviens-toi de l'Élysée Montmartre.

Nous sommes très désolés que vous soyez fait pour souffrir. Nous voulons que vous sachiez que tout ce que nous faisons est pour nos fans. Nous sommes ensemble avec vous tous comme nous l'avons toujours fait, et nous ne permettons à personne de diminuer la qualité de nos spectacles.

Soyez très sûr que la vérité va sortir !

Merci aux plus grands fans du monde pour votre fidélité et votre soutien continus.

Manowar"


Commentaires

  1. Une série de mesures ont été publiées mercredi 9 août 2017 (s’appliquant octobre 2018) au Journal officiel, visant à "protéger l'audition du public". Selon le décret, le niveau sonore moyen des clubs et festivals ne pourra désormais plus dépasser 102 décibels, soit -3dB (qui équivaut à une division par deux de la puissance acoustique)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bah vaut mieux plus jouer alors et condamnons cette politique de merde !

      Supprimer
  2. Anonyme14:53

    C'est normal de devoir jouer moins fort. C'est toujours la course au décibels. C'est n'importe quoi. Je préfère une "politique de merde" que de me détruire les oreilles à cause de débiles qui pensent que c'est trop cool de jouer très fort.

    RépondreSupprimer
  3. Anonyme19:07

    Nan la politique sonore de merde c'est anti-musical, on devrait juste distribuer des boules Quies et peut être avoir un avertissement à l'entrée des salles, mais la puissance acoustique c'est important pour un show mémorable. Je dis pas monter à 120dB non plus, mais là c'est ridicule.

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire