Accéder au contenu principal

TOP 5 des écoutes du mois d'Octobre

Un TOP 5 entre voyage et Halloween pour notre équipe, qui montre une fois de plus que le contexte est important dans nos découvertes et nos écoutes. Du Black, du Heavy, du Post-Rock et même des BO de jeux-vidéos... Le tout venant de tous les pays, de quoi continuer à s'évader avec l'arrivé du froid et des nuits plus longues.

L'illustration, est une fois de plus signée par Antoine B. On vous invite fortement a aller liker et découvrir son travail sur Facebook.


Morgan (猛龍過江):



Partir au Japon influence forcement mes écoutes. Ma selection du mois est directement inspiré de mes déambulations dans les divers disquaires de Tokyo. On retrouve dans mes écoutes des albums que je cherchais depuis longtemps mais aussi World's End Girlfriend, ma plus belle découverte nippone, un Post-Rock très mélancolique, à la fois classique et expérimental, une sorte de Mono plus, nihiliste. Evil et Retch deux grosses sorties Black / Thrash qui raviront les adeptes d’Abigail et Sabbat. Rien de novateur mais très efficace ! Les Yoshida Brothers, deux frères musiciens experts du shamisen qui reprennent les mélodiques ancestrale du Japon en version moderne avec de nombreuses influences Jazz, Rock ou même Metal. On fini sur l’album que j’ai le plus écouté mais le moins découvert du coup, la BO de FF VI. Une perle des nombreuses BO composées par le maître Nobuo Uematsu.

W. :



Avec l'hiver qui approche, le top gagne en dimension atmosphérique avec trois représentant ce mois ci. En première place, Jawcen, projet qui a sorti tout récemment un album fantastique qui ravira les nostalgique du Alcest des débuts. Vient ensuite Embra, en troisième place du classement qui cache une excellente musique derrière un artwork qui l'est tout autant. Enfin, en quatrième position, Pure Wrath, dont la dernière offrande a longuement tourné dans le lecteur ce mois-ci.
Au delà des envolées oniriques et des réverbes, on retrouve Nahbom, dont le Death Metal Old School technique et brutal d’excellente composition se voit intégré à un nouvel EP excellent, et enfin The Order of Apollyon, une sortie Agonia Records typé Black/Death qui fut également un de mes écoutes favorites de septembre.

Nyarlathotep :



En ce mois d’octobre, mes écoutes se sont en grandes parties orientés vers des vieilleries sorties de mes étagères exception faite du premier album de nos français de Kåabalh, noir et écrasant ! Parmi ces anciennes sorties l’on retrouvera notamment l’excellent second album de Macabre Omen Gods Of War - At War avec son black pagan épique de très haute facture ainsi que l’unique album du duo de Death Metal suédois Gorgosaur au nom aussi sympathique que leur musique aux relents grind/punk vénère qui sent bon le vitriol ! Plus ancien, je me suis replongé dans la discographie des vétérans de Unleashed avec notamment l’excellent Where No Life Dwells et ses titres aux riffs tous plus jouissifs les uns que les autres. Enfin Floga Records a eu la bonne idée de réédité le très bon Enter The Moonlight Gate de Lord Belial ce qui lui aura valu de tourner plus que de raisons... 

Deathslid:



Ce mois d'octobre fut riche en émotion, le début du mois marqué par une grosse claque de Amenra et Obscure Sphinx en live puis de Piniol, et cette fin de mois YOB, je ne m'étais que peu penché sur le dernier opus Our Raw Heart et quelle erreur ! Une tuerie en live et sur platine. Pour le second de se top Cocorico le maitre du Death Tech Français sont de retour pour une bonne claque encore plus prog et jazzy que les précédent et un artwork assez ouf, l'album est peut-être encore plus appréciable que celui de leur comparse canadien Beyond Creation sorti ce même mois. On oublie la technique et place avec un album bien rentre dedans de Super Unison un Punk/Screamo plus énervé que le précédent et ce n'est pas pour me déplaire. Tout juste un an après la sortie du premier opus l'ex Totem Skin, Dödsrit, reviens avec encore une fois excellent album plus planant et moins violent, cela reste excellent mais le côté plus brut du premier me manque, peut-être le fait que je ne peu oublier son ancien groupe en l'écoutant. Dernier opus du mois Windhand qui revient encore avec son excellent Stoner/Doom et sa chanteuse envoûtante.  

Aladiah :



   Octobre : on sort les citrouilles, les Feu-follets allument les bougies, et on sort les squelettes du placard. Alors pour fêter la Samhain, voici cinq albums fantomatiques.

   On commence les hostilités avec Juju de Siouxsie & The Banshees et l'hymne "Halloween", un titre de circonstance. On se laisse mordre par le froid de la darkwave des débuts de Lacrimosa avec Angst, «Peur». On prolonge ce sentiment avec la musique de Sopor Aeternus tout en y rajoutant une certaine dose de poésie ; et quitte à se laisser hanter par la musique d'Anna Varney, on se plonge également dans le projet parallèle Nenia C'alladhan. Finissons par l'amertume d'Elend, dont Les Ténèbres Du Dehors définissent assez bien le 31, nuit où le voile entre le monde des vivants et des morts est le plus fin. 

M. :



Un mois partagé entre nouveautés et valeurs sûres. Iskandr et son Black Metal mélancolique a vraiment été l’album le plus apprécié et écouté, avec une atmosphère vraiment mystique et hypnotique qui s’en dégage. Ensuite, le grand retour de Sargeist avec son Unbound qui ne nous laisse pas vraiment un instant de répit. Esoctrilihum m’a accompagné toute cette dernière partie du mois, l’album peut clairement rivaliser avec n’importe quel album de Portal. C’est froid, possédé et sans concession. Et pour finir 2 “classiques” : Marduk avec son Rom 5 : 12, album que je trouve injustement sous-estimé car il a permis au groupe de prendre un autre virage musical. Et puis Behemoth et son Demigod qui reste toujours aussi moderne et plaisant à écouter, pour moi c’est un peu le meilleur album de groupe à ce jour.  

Marion:



On ne va pas se mentir : j'ai ce mois-ci davantage dédié mes journées au premier jeu de la série Xenoblade Chronicles qu'à l'écoute de disques. Et fort heureusement, ce n'est pas une grande souffrance pour mes oreilles, qui ne savent plus où donner de la tête entre combats épiques et environnements uniques.  Un peu de place aux concerts de ces dernières semaines tout de même : Elder qui, loin devant le reste de la scène stoner, maintient un niveau de composition des plus satisfaisants, et Empyrium, un classique toujours bienvenu pour accueillir dans une belle mélancolie le froid automnal.  Pour terminer, les regards en arrière ne font jamais de mal. Dans un passé très proche avec Amenra, ou un peu plus lointain avec Behemoth - sans doute pour se réconforter de leurs derniers titres qui laissent l'auditeur sur sa faim...   

Loucach:



Faisant mes premiers pas dans la rédaction de Scholomance, j’ai désormais l’opportunité de côtoyer de nombreuses nouveautés, c’est pourquoi mes écoutes de ce mois-ci sont plutôt récentes. L'automne s'étant désormais installé, et le froid ayant fait son grand retour, c'est accompagné par le nouvel EP de Soul Dissolution que je me suis laissé porter dans la mélancolie des journées devenant de plus en plus courtes. Étant plutôt friand de mélanges des genres, mon oreille a ensuite été captivée par la fusion Jazz et Metal qu’a réalisé DRH, ainsi que par le nouvel album décalé des japonaises de Necronomidol. Par la suite c’est avec plaisir que j’ai découvert le dernier album de Chthonic et ses mélodies qui me sont pas mal restées dans la tête pendant tout le mois. Je termine cependant avec un vieil album de Helloween dont j’ai fait récemment l’acquisition, et qui m’a pas mal accompagné aussi ce mois-ci.

KhxS :



Entre nouvelles sorties attendues et inattendue et classique, ce mois d'octobre aura été de haute facture.
On savait que le nouveau Svartidauði et Valkyrja allait arriver, la seule chose que je peux dire est qu'ils sont à la hauteur de mes espérances, voir dépassées. Mais je ne vais pas trop en dire plus pour le moment, ne soyons pas sadique.
Quand à The Prodigy, oui de l’électro dans mon top, mais pas n'importe quel groupe, une des références, un groupe qui aura su se renouveler continuellement, ce nouvel album ne dérogeant pas à la règle.
Novembre sera le mois où je j'aurai enfin l'occasion de revoir Antaeus sur scène pour tout détruire au Winter Rising Fest, autant se préparer et se mettre en condition en se replongeant dans la discographie du groupe, même si je la connais par cœur, ça fait une excuse.
Et enfin, Sargeist qui avec son show à Lyon m'a fait plaisir, moi qui n'ai jamais accroché en live, bon son, setlist au top,  du coup je me plonge avec plaisir dans ce nouvel album, à contrario du précédent qui m'avait laissé de marbre, une bonne surprise.
La fin d'année n'est pas encore là, d'autres surprises musicales sont à venir !


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Sortie et streaming intégral du premier ANDEIS

Le groupe de Raw Black Metal Atmosphérique, Andeis, vient de sortir son premier album Servants of the Cold Night via Fallen Empire Records. Il ets disponible en format LP et digital. Découvrez le ci-dessous.
Cette première offrande puise ses inspirations dans la sorcellerie et la culture Goth. Le nom du groupe, "Andeis" est une retranscription de l'alphabet gothique au latine du terme "fin". Toutes les paroles sont d'ailleurs écrites et chanté en Goth par le chanteur, Laignech. La composition et l'écriture de l'album a débuté en 1999 et s'est finie e 2016.
Tracklist :
Side A :
01. Menin daur - 01:33 02. Skalkos blindons nahts - 02:13 03. Hailag leik - 04:02 04. Wintrus hailagaizos aggwiþos - 03:54
Side B :
05. Andilausa aƕa azgons - 03:35 06. Skauns dauþus - 02:34 07. The Black Oath - 07:15
Servants of the Cold Night by Andeis

Artwork et détails du prochain ROTTING CHRIST

Les légendes grecques sont de retour. Rotting Christ vient de dévoiler l'artwork et la tracklist de son prochain album The Heretics. Ce dernier sortira le 15 Février prochain via Season of Mist. L'artwork, est une oeuvre de l'artiste grec, Maximos Manolis.

Tracklist :

01. In The Name of God
02. Vetry Zlye (Ветры злые)
03. Heaven and Hell and Fire
04. Hallowed Be Thy Name
05. Dies Irae
06. I Believe (ΠΙΣΤΕΥΩ)
07. Fire God And Fear
08. The Voice of the Universe
09. The New Messiah
10. The Raven

Rotting Christ sera d'ailleurs bientôt sur les routes en compagnie de Watain :

ROTTING CHRIST
+WATAIN +PROFANATICA

16 Nov 18 Limoges (FR) Centre Culturel John Lennon
17 Nov 18 Paris (FR) La Trabendo
18 Nov 18 Bucharest (RO) Metal Gates
20 Nov 18 Saarbrücken (DE) Garage
21 Nov 18 Mannheim (DE) MS Connexion Complex
22 Nov 18 Berlin (DE) Astra Kulturhaus
23 Nov 18 Antwerpen (BE) TRIX
24 Nov 18 Bochum (DE) Matrix
25 Nov 18 Nijmegen (NL) Doornroosje

ROTTING CHRIST festivals 2019

27 Ap…

Nouveaux noms à l'affiche du SYLAK OPEN AIR

Le Sylak Open Air qui se tiendra les 2, 3 et 4 août 2019 à Saint-Maurice de Gourdans (Ain) pour sa neuvième édition, a annoncé une petite flopée de groupe cette semaine...

Viennent s'ajouter aux côtés de Testament, Madball et Eluveitie : Severe Torture, Hypocrisy, Hate, Danko Jones et Monkey3.