Accéder au contenu principal

Top 5 des écoutes du mois de Septembre


C'est la rentré pour tout le monde et l'équipe de Scholomance vous dévoile ce qui l'a motivée pour attaquer après les vacances. Comme d'habitude la sublime illustration du top est signée par Antoine B. que vous pouvez retrouver sur Facebook.


Morgan (猛龍過江):


05. Thor - Only The Strong


Un mois qui aurait pu finir avec un top des écoutes purement Heavy Metal mais c'était sans compter sur la sortie du nouveau Shredder 1984, Nemesis, une perle noire de Darksynth / Synthwave qui renvoie sur le banc des remplaçants le dernier Carpenter Brut. Puis le Vampillia, n'ayant pas eu la chance de les voir en concert avec Alcest je me suis replonger dans leur suave noirceur. 
Le reste est donc du Heavy Metal, j'ai passé le mois à fouiller ce qui se faisait dans les années 80s en sortant des sentiers battus et rabattus tel que Iron Maiden ou Judas Priest. Et j'ai découvert Tyrant et Thor du Heavy Metal épique sans être Power à l'imagerie et à la musique très "Conan le Barbare" sans tomber dans le kitsch de "Conan le Destructeur". Le dernier album de ce top a être abordé est bien connu de la scène niçoise, MantraS, aussi bon que WTF, le groupe puise ses inspirations dans Les Maîtres de l'Univers et délivre un Heavy Thrash saupoudré de Black Old-School qui ravira les adeptes de Mercyful Fate, Venom, Manowar et Voivod.

W. :



100% de nouveautés, 80% de Death Metal, 20% de Black Metal hybridé à de nombreuses autres influences, ce top reflète parfaitement ce qu'on été mes écoutes ce mois-ci. Il faut dire que les grands noms de la scène ont été très actif au cours de cette rentrée avec notamment Aborted, Anaal Nathrakh, Deicide, Revocation, Hate Eternal et les retours annoncés de Arsis, le prochain EP de Benighted qui approche à grand pas... Voici donc ce qui a le plus retenu mon attention ce mois-ci. Eternel fan d'Aborted, je ne pouvait passé à côté de leur nouvel opus qui ne se démarque pas fondamentalement de son prédecesseur Retrogore sans en être sa copie conforme pour autant. Deicide ensuite qui nous livre un superbe nouvel opus. Petit écart avec le nouvel opus de A Forest of Stars qui mérite clairement de s'y arrêté avec leur style atypique et leur ambiances sonores immersives. Enfin, on retourne dans le Death avec les nouveaux Revocation et Horrendous qui furent pour moi deux autres sorties à retenir et à écouter absolument. 

Nyarlathotep :



Ça y est c’est la rentrée, l’été s’éclipse doucement au profit d’un Automne encore fort ensoleillé du coup retour sur deux classiques suédois en ce mois de Septembre avec The Third Antichrist de Necrophobic et son black death mélo qui vous reste en tête pour un petit bout de temps et The Winterlong de God Macabre, véritable perle de Death suédois aux effluves doom et mélancoliques idéales... Mon favori parmi les seconds couteaux de la scène Death Metal suédoise. L’occasion également de ressortir Spicilège de nos compatriote de Belenos, bande son idéal pour ce début d’Automne. Plus lourd, plus brutal et plus récents, les nouveaux Drawn And Quartered et Baest se sont fait une place de choix dans mes écoutes de ce mois-ci eux aussi. 

M. :



Un top de rentrée tout en riffs lourds à souhait et avec des albums assez récents. Hormis Dopesmoker de Sleep, qui reste un classique du Stoner/Doom, j’ai réécouté avec plaisir le dernier album d’Aorlhac, qui est absolument sublime et épique. Petite nouveauté avec le dernier album de Sektarism et son Fils de Dieu, album assez attendu pour ma part qui est vraiment excellent et dépasse largement mes attentes. Il sonne un peu plus Drone/Doom dans l’ensemble et arrive à instaurer une atmosphère oppressante au possible. En continuant dans la lourdeur et la douleur, j’ai également réécouté Mass VI, le dernier album d’Amenra, dont j’attends le concert avec impatience à Lyon. Et enfin, le court EP de Cult of Fire, sans nom, qui suffit à se remettre dans l’ambiance de leur live exceptionnel au Ravenous Altar. 

Aladiah :



Septembre : le mois de la reprise des concerts après un été plutôt vide pour moi en évènements musicaux. C'est avec Bragolin et Follow Me Not que je redémarre sur les chapeaux de roues. Mais c'est vers d'autres sonorités que mon oreille a été accrochée ce mois-ci. Solid Space tout d'abord avec Space Museum dont la musique de science-fiction, entre coldwave et minimal-synth, est une ode à Doctor Who. Pour continuer dans les ambiances spatiales et planantes, quoi de mieux que la poésie synthétique du Topiary de Xeno & Oaklender ? 
Un petit sursaut dans la coldwave mystique française avec Opera Multi Steel et Nova et Vetera, m'enivrant de la détresse de titres tels que "A L'Extrême Veille D'Un Novembre Imminent " ou "Le charme suprême ". J'approche doucement d'une transe chamanique, que je brise volontiers avec un Invaders Must Die de The Prodigy ; bien que cela fasse sens quelque part : danser est un credo. 

Marion:



N'ayant pas encore pris le temps de mettre à jour mes écoutes, finalement peu de nouveautés sont passées dans mes oreilles en ce mois de rentrée. Mon obsession pour l'album de Dool paru l'an dernier ne faiblit pas ; espérons que ma platine ne se lasse pas non plus de ses mélodies colériques et si efficaces. Gleb Kolyadin est ensuite le petit nouveau venu : son premier album, tout fraîchement sorti il y a quelques mois, apporte un vent de fraîcheur à la scène progressive, avec une composition au clavier qui sort des sentiers battus.   
Le reste de mes compagnons de septembre accompagne doucement l'arrivée de l'automne, du froid nordique de Wardruna au doom avec orgue tourbillonant d'Avatarium, en passant par l'étrange hypnose de Cult of Luna.   

Deathslid:


En ce mois de septembre on fait le plein de nouveautés ! Tout d'abord avec l'excellent nouvel album des norvégiens de Attan et leur Black Hardcore froid et violent qui suit la ligné du précédent. Un tour en Asie avec le groupe de rock experimental / free jazz japonais Koenjihyakkei qui plaira au fan d'avant garde. Un tour au États-Unis et la sortie du premier album complet de $uicideboy$, qui loin d'être mauvais m'a un peu déçu par son manque d'experimentation auquel nous avais habitué le duo. On repars sur du déjanté et en Asie avec les indonésiens de Left Fish mixant Punk et Free Jazz dans une joyeuse cacophonie bien maîtrisé. Pour finir Young Mountains qui viens nous surprendre par l'ajout d'une grosse touche Post Black à leur screamo qui n'est pas pour me déplaire, un album riche en émotions qui se laissera avaler d'une traite.

KhxS :



Le retour de l'automne motive toujours à se replonger dans des musiques plus à même de m'immerger dans ce changement de climat et d'ambiance.
Notamment grâce aux sonorités froides du Black Metal et Funeral Doom de ce top 5 qui aura su me mettre en condition pour m'acclimater doucement mais sûrement au froid qui s'intalle petit à petit dans nos contrées.
Et bon force est d'admettre qu'il n'y a pas besoin d'excuses au final pour écouter ces groupes, notamment Akitsa dont j'attendais impatiemment le nouvel album et Darvulia qui reste un de mes groupes fétiches.
Hormis Sektarism et Akitsa, ce mois-ci très peu de nouveauté auront su trouver écho auprès de moi, on peut rajouter à la liste le nouveau Gevurah, si, qui tourne très régulièrement ces dernières semaines.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Le guitariste de CANNIBAL CORPSE arrêté pour cambriolage et voies de fait contre un policier

Pat O’Brien, le guitariste du célèbre groupe de Brutal Death Metal Cannibal Corpse vient d'être arrêté, ce lundi dans la soirée en Floride. Le musicien a fait irruption dans le domicile d’une famille armé d'un couteau, selon la chaîne de télévision locale WFLA.

Streaming intégral de la nouvelle version de "Grand Declaration of War" de MAYHEM

Season of Mist vient de sortir la nouvelle version de l'album Grand Declaration of War de Mayhem, elle est disponible en format CD Digipack, LP et K7.

Détails, concept et extrait du prochain MOULIN BANAL

La formation de Black Metal québécoise Moulin Banal a décidé de traiter de l'histoire de son pays dans son prochain opus.