Accéder au contenu principal

Chronique | SHOTGUN LOGIC - Shotgun Logic (EP, 2018)


Shotgun Logic - Shotgun Logic (EP, 2018)

Tracklist :

01. Vast and Infinite 05:52
02. Replicant 05:53
03. Ghastly Void 04:53
04. The Next Step 04:51
05. Les Loups (Strattson Cover) 03:32

Streaming intégral :
 ______________________________________________

Après un certain nombre de concerts, Shotgun Logic choisit de fixer sur un premier EP quatre de ses compositions, accompagnées d’une reprise de Strattson, l’occasion pour nous de se pencher sur cette nouvelle formation qui nous vient de la région Rhône-Alpes. 

Totalement fait maison, la responsabilité de la production a été confiée à Reda El Kasmi pour un résultat vraiment bon dans son ensemble. Les distorsions graveleuses des guitares sont justement choisies pour ne pas être trop criardes à la manière de certaines productions old school et ne pas avoir une sonorité trop moderne qu’on peut retrouver dans la nouvelle génération des Havok et compagnie. 

Dans cet EP, rares sont les moments de répit. Le rythme est rapide, sans interruption ; seul passage en clair, le pont de « Replicant » permettra à l’auditeur de souffler l’espace d’un instant. Les soli de guitares sont virtuoses et les rythmiques souvent enrichies. En écoutant attentivement, on relève à chaque instant des microéléments qui viennent complexifier l’harmonie, le rythme ou la mélodie. Les compositions sont franchement très bonnes et immersives avec de nombreuses variations qui empêchent toute forme d’ennui ou de redondance. 

Côté parole, le groupe s’attarde sur les sujets d’actualités, chantés en langue de Shakespeare. Dès les premières phrases, l’auditeur est propulsé dans le monde « Vast and Infinite » du tout numérique, des connaissances infinies disponibles dans le creux de la main. Au-delà de la réalité du monde, Shotgun Logic part explore le domaine de la fiction sur le second titre « Replicant ». Les amateurs de Blade Runner auront peut-être identifié le sujet ? Tyrell Corporation, l’entreprise fictive crée par Ridley Scott à partir de l’œuvre de Philip Dick (Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ? – édité chez Doubleday en 1968) dans son œuvre cinématographique. La question de l’humanité, de son sens et de la relation entre l’homme et la technologie robotique est ainsi explorée dans ce titre.

« Ghastly Void » nous embarque sur un autre vaisseau. Ici Shotgun Logic évoque le futur, la conquête spatiale où l’Homme est à la recherche d’espace vierge au détriment de sa propre santé mentale. Enfin, « The Next Step » prend pour cibles les « disciples d’Hippocrate », les médecins qui, depuis la création de la discipline, s'attardent à étendre nos vies afin de retarder l'échéance fatale que la nature nous a donné. Le groupe s'attarde ici sur la notion de transhumanisme et de création d'organes artificielles censé retarder encore un peu plus notre mort. Pour conclure cet excellent EP, le combo a choisi de rendre hommage à la formation parisienne Strattson dans une reprise de « Les Loups » parfaitement exécutée.

Si le Thrash Metal reprend régulièrement les mêmes patterns et tend à se confondre avec le serpent qui se mord la queue, Shotgun Logic prouve qu’il est encore possible, sans révolutionner le genre, de proposer un contenu qui apporte un vent de fraîcheur dans un genre trop souvent refermé sur lui-même.

Leur musique découle de la digestion de nombreuses influences couplées à une identité musicale qui fédère les morceaux en une entité cohérente. C’est une franche réussite pour ce premier pas dans l’univers du Metal européen. On souhaite voir une aussi grande qualité de composition et de production pour la suite de leurs productions. 
____________________________________________________
W.G.

Shotgun Logic :

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Sortie et streaming intégral du premier ANDEIS

Le groupe de Raw Black Metal Atmosphérique, Andeis, vient de sortir son premier album Servants of the Cold Night via Fallen Empire Records. Il ets disponible en format LP et digital. Découvrez le ci-dessous.
Cette première offrande puise ses inspirations dans la sorcellerie et la culture Goth. Le nom du groupe, "Andeis" est une retranscription de l'alphabet gothique au latine du terme "fin". Toutes les paroles sont d'ailleurs écrites et chanté en Goth par le chanteur, Laignech. La composition et l'écriture de l'album a débuté en 1999 et s'est finie e 2016.
Tracklist :
Side A :
01. Menin daur - 01:33 02. Skalkos blindons nahts - 02:13 03. Hailag leik - 04:02 04. Wintrus hailagaizos aggwiþos - 03:54
Side B :
05. Andilausa aƕa azgons - 03:35 06. Skauns dauþus - 02:34 07. The Black Oath - 07:15
Servants of the Cold Night by Andeis

Artwork et détails du prochain ROTTING CHRIST

Les légendes grecques sont de retour. Rotting Christ vient de dévoiler l'artwork et la tracklist de son prochain album The Heretics. Ce dernier sortira le 15 Février prochain via Season of Mist. L'artwork, est une oeuvre de l'artiste grec, Maximos Manolis.

Tracklist :

01. In The Name of God
02. Vetry Zlye (Ветры злые)
03. Heaven and Hell and Fire
04. Hallowed Be Thy Name
05. Dies Irae
06. I Believe (ΠΙΣΤΕΥΩ)
07. Fire God And Fear
08. The Voice of the Universe
09. The New Messiah
10. The Raven

Rotting Christ sera d'ailleurs bientôt sur les routes en compagnie de Watain :

ROTTING CHRIST
+WATAIN +PROFANATICA

16 Nov 18 Limoges (FR) Centre Culturel John Lennon
17 Nov 18 Paris (FR) La Trabendo
18 Nov 18 Bucharest (RO) Metal Gates
20 Nov 18 Saarbrücken (DE) Garage
21 Nov 18 Mannheim (DE) MS Connexion Complex
22 Nov 18 Berlin (DE) Astra Kulturhaus
23 Nov 18 Antwerpen (BE) TRIX
24 Nov 18 Bochum (DE) Matrix
25 Nov 18 Nijmegen (NL) Doornroosje

ROTTING CHRIST festivals 2019

27 Ap…

Nouveaux noms à l'affiche du SYLAK OPEN AIR

Le Sylak Open Air qui se tiendra les 2, 3 et 4 août 2019 à Saint-Maurice de Gourdans (Ain) pour sa neuvième édition, a annoncé une petite flopée de groupe cette semaine...

Viennent s'ajouter aux côtés de Testament, Madball et Eluveitie : Severe Torture, Hypocrisy, Hate, Danko Jones et Monkey3.