Accéder au contenu principal

Chronique | HEGEMONE – We Disappear (Album, 2018)

    
Hegemone – We Disappear (Album, 2018)

Tracklist:

01. Mara - 07.11
02. Fracture - 06.03
03. Raising Barrows - 08.47
04. Π - 05.16
05. Хан Тәңірі - 08.28
06. Тәңірі - 15.52

Extrait en écoute :
  ______________________________________

Aujourd'hui, direction la Pologne, l'autre pays du Black Metal, pour parler d'un groupe jeune et prometteur, Hegemone. Tout fraîchement signé chez Debemur Morti, le groupe revient ce mois-ci avec l'album We Disappear. Ici, on a affaire à un savant mélange de Black/Post-Metal/Sludge/Ambient de très bonne qualité qui commence fort par le single 'Mara'. Ce morceau très post-hardcore/post-metal dans sa structure et son chant écorché est une bonne introduction à l'album. On pense beaucoup à Amenra pour les influences, mais Hegemone sait aussi garder son originalité.

"Raising Barrows" est plus un morceau de blackgaze caractérisé par des blasts et des passages hyper-atmosphériques. Ce morceau plutôt efficace nous introduit directement dans l'univers du groupe.
"Π" est plus axé Post-Black Metal/Sludge, assez caractéristique avec des influences comme Regarde les Hommes Tomber ou Der Weg Einer Freiheit. Mais le morceau comporte également quelques passages plutôt tribaux, qui apportent une dimension presque mystique à l'album.

Pour clôturer cet album, "Тәңірі", d'une durée de 15 minutes, vient enfoncer le clou avec des passages folk et mystiques qui prolongent ce voyage spirituel. D'ailleurs, les deux derniers morceaux de l'album, notamment "Хан Тәңірі", font référence à une montagne située au Kazakhstan dont l'ascension est particulièrement dangereuse. Ce morceau peut donc être une ode à l'exploration mais également un appel au dépassement de soi.

Les compositions sont toujours tiraillées entre la lourdeur des riffs et des envolées célestes. Les 4 ans qui séparent la sortie des albums du groupe montrent le perfectionnisme et la volonté jusqu'au-boutiste de sortir un album maîtrisé et riche. J'ai également aimé le côté assez mystique de l'album. Sans pour autant être un pur album d'Ambient, il arrive à apporter une dimension ethnique qui fait voyager notre esprit.

We Disappear apporte un souffle nouveau dans cette multitude d'album de Black Metal qui sort chaque semaine. Le groupe a donc tout compris, il faut sans cesse se renouveler et proposer une approche personnelle de sa musique.

Les morceaux de We Disappear ont leur propre identité, mais chacun s'intègre parfaitement à l'album pour former un ensemble cohérent. Hegemone montre donc l'étendue de son talent et arrive à passer par de nombreux styles et influences (Sludge, Post-Metal, Ambient) sans jamais perdre son auditeur. Hegemone parvient à apporter d'autres éléments ethniques dans sa musique, qui permettent une invitation au voyage intérieur et à l'introspection, à défaut de pouvoir explorer des contrées lointaines.

Pour moi, il s'agit d'une excellente découverte. Ce groupe me rappelle par certains aspects la sortie du dernier White WardFutility Report, le côté expérimental jazzy en moins. D'ailleurs, le fait d'avoir signé chez un label comme Debemur Morti n'est pas anodin. Depuis, quelques années, les pépites se sont succédées sur ce label qui a laissé place à des groupes toujours plus désireux d'expérimentations. 
_____________________________________
M.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Sortie et streaming intégral du premier ANDEIS

Le groupe de Raw Black Metal Atmosphérique, Andeis, vient de sortir son premier album Servants of the Cold Night via Fallen Empire Records. Il ets disponible en format LP et digital. Découvrez le ci-dessous.
Cette première offrande puise ses inspirations dans la sorcellerie et la culture Goth. Le nom du groupe, "Andeis" est une retranscription de l'alphabet gothique au latine du terme "fin". Toutes les paroles sont d'ailleurs écrites et chanté en Goth par le chanteur, Laignech. La composition et l'écriture de l'album a débuté en 1999 et s'est finie e 2016.
Tracklist :
Side A :
01. Menin daur - 01:33 02. Skalkos blindons nahts - 02:13 03. Hailag leik - 04:02 04. Wintrus hailagaizos aggwiþos - 03:54
Side B :
05. Andilausa aƕa azgons - 03:35 06. Skauns dauþus - 02:34 07. The Black Oath - 07:15
Servants of the Cold Night by Andeis

Artwork et détails du prochain ROTTING CHRIST

Les légendes grecques sont de retour. Rotting Christ vient de dévoiler l'artwork et la tracklist de son prochain album The Heretics. Ce dernier sortira le 15 Février prochain via Season of Mist. L'artwork, est une oeuvre de l'artiste grec, Maximos Manolis.

Tracklist :

01. In The Name of God
02. Vetry Zlye (Ветры злые)
03. Heaven and Hell and Fire
04. Hallowed Be Thy Name
05. Dies Irae
06. I Believe (ΠΙΣΤΕΥΩ)
07. Fire God And Fear
08. The Voice of the Universe
09. The New Messiah
10. The Raven

Rotting Christ sera d'ailleurs bientôt sur les routes en compagnie de Watain :

ROTTING CHRIST
+WATAIN +PROFANATICA

16 Nov 18 Limoges (FR) Centre Culturel John Lennon
17 Nov 18 Paris (FR) La Trabendo
18 Nov 18 Bucharest (RO) Metal Gates
20 Nov 18 Saarbrücken (DE) Garage
21 Nov 18 Mannheim (DE) MS Connexion Complex
22 Nov 18 Berlin (DE) Astra Kulturhaus
23 Nov 18 Antwerpen (BE) TRIX
24 Nov 18 Bochum (DE) Matrix
25 Nov 18 Nijmegen (NL) Doornroosje

ROTTING CHRIST festivals 2019

27 Ap…

Nouveaux noms à l'affiche du SYLAK OPEN AIR

Le Sylak Open Air qui se tiendra les 2, 3 et 4 août 2019 à Saint-Maurice de Gourdans (Ain) pour sa neuvième édition, a annoncé une petite flopée de groupe cette semaine...

Viennent s'ajouter aux côtés de Testament, Madball et Eluveitie : Severe Torture, Hypocrisy, Hate, Danko Jones et Monkey3.