Accéder au contenu principal

IMPUREZA annonce sa signature sur un nouveau label


Impureza (Death Metal aux influences flamenco - France) vient d'annoncer sa signature avec le label français Season of Mist pour la sortie de son second album.


IMPUREZA déclare:


"We are extremely proud to announce that we have inked a deal with Season of Mist, one of the most influential metal labels ever. This is a great chance to become part of the Season of Mist family and their prestigious roster including such favourite of ours as MAYHEM, ABBATH, ROTTING CHRIST, BENIGHTED, INQUISITION, SHINING to name but a few. We greatly thank them for the trust that they are giving our project. This is a huge opportunity for us to introduce our cultural roots and musical concept in the beautiful language of 'Don Quixote' author Cervantes to the world!"

Pour rappel, voici ce que donne ce mélange d'influences avec leur premier album"La iglesia del odio":



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Le HELLFEST ajoute un DLC intitulé 'Knotfest' à son édition 2019

DLC n'est pas seulement le sigle de Date Limite de Consommation mais également de downloadable content et qui désigne "toute extension d'un programme qu'il est possible de télécharger légalement, gratuitement ou moyennant finance". 
Ainsi, le Hellfest s'allie à son homologue américain Knotfest (créé par Slipknot pour les deux du fond) pour proposer un contenu supplémentaire à son édition 2019. Le DLC ainsi créé se tiendra le jeudi précédent l’édition (soit le 20 juin) et sera accessible pour la modique somme de 66,6 €. Bien entendu, le DLC ne comprends pas l'accès à l'édition de base vendu un peu plus de 200€ (et déjà complète).
Pour le contenu du Knotfest, comptez sur la présence des groupes suivants :
Slipknot, Rob Zombie, Sabaton, Amon Amarth, Papa Roach, Powerwolf, Behemoth, Ministy, Sick of it all et Amaranthe.

CELINE DION accusée de Satanisme

Le nom Scholomance est fortement lié au satanisme, de part sa légende, son histoire et puis notre tendance aux musiques noires et sombres. On ne pouvait donc pas passer à côté de cette info "atypique" et "inutile". La chanteuse de Pop québécoise a en effet été accusée de satanisme après le lancement de sa ligne de vêtement "non genrée". L'attaque vient d'un exorciste américain, le père John Esseff et elle a été relayée par le National Catholic Register.
Loin des pentagrammes et des croix-inversés ou autres symboles diaboliques, la marque (faite en collaboration la maison israélienne Nununu) arborent des signes géométriques, des lettres ou une croix grecque. Mais cela suffi pour John Esseff qui lance "Je suis convaincu que la façon dont cette affaire de genres s'est diffusée est satanique" et Patti Amstrong du National Catholic Register qui trouve que "Les postures des enfants dans le catalogue sont bizarres. Un des modèles est…

ARTE met en streaming intégral son reportage : Botswana, les reines du Heavy Metal

Au Botswana aussi il y a des fans de Heavy Metal et elles s’appellent les « Marok » et ARTE leur a consacré un reportage qui se découvre en VOD via un reportage réalisé par Sarah Vianney. Découvrez le ci-dessous.

"Genre musical très majoritairement blanc, européen et masculin, le heavy metal fait pourtant des émules là où on ne l’attend pas. Depuis quelques années, une scène metal se développe au Botswana, générant une communauté hétéroclite de fans, les "marok", des femmes qui défient les codes de leur société patriarcale. Mais dans le pays, ce courant, souvent associé au satanisme, suscite la méfiance."