Accéder au contenu principal

Chronique | GEVURAH - Sulphur Soul (EP, 2018)


Gevurah: Sulphur Soul

Tracklist:

01. The Putrid Stench of Rotting Flesh
02. Across the Primordial Sea
03. Mark of Lucifer
04. Black Sun Thaumiel

Streaming:



_________________________________________________________

D’emblée je vais me permettre d’être pédant en vous faisant un petit cours afin de vous rappeler l’origine du nom Gevurah afin de pouvoir mieux assimiler l’essence du groupe. C’est une des dix Sephiroth de l’arbre de la vie, la cinquième pour être précis. Elle correspond au feu mais aussi au jugement, à la rigueur, à la force et la crainte. Elle est souvent associée au principe du Mal et à Satan, souvent appelé l'Adversaire, "celui qui sème la discorde", sans pour autant signifier qu’elle soit maléfique.
Revenons-en à la musique maintenant, Gevurah, un nom qui parlera aux fans de Black Metal très certainement, puisque ce projet réalise actuellement un parcours sans faute depuis sa première sortie en 2011. J’avais chroniqué en ces pages le premier album du duo sortie en 2016 intitulé Hallelujah!, album qui par ailleurs était d’une qualité rare et que je vous invite à écouter immédiatement. Depuis le groupe s’était fait discret se concentrant sur ses autres projets et aussi sur la sortie de ce nouvel EP Sulphur Soul paru le 28 septembre, toujours chez Profound Lore Records.

J’avais découvert la sortie à venir de cet EP à travers la diffusion de l’artwork qui se voulait être simple, sobre, en fait un artwork efficace et à l’image du duo et qui d’emblée m’avait donné envie de me plonger dans Sulphur Soul les yeux fermés. Cette nouvelle offrande au malin est dans la droite continuité du précédent album, dès les premiers instants on reconnait la touche du groupe, tant Gevurah a su apporter à sa musique une sonorité qui lui est propre, aussi bien dans la production que dans sa musique. C'est un de leurs points forts, à une époque où chaque groupe essaie de copier la sortie à la mode, dans les riffs ou dans le style, en oubliant sa personnalité, ce qui n’est absolument pas le cas ici. De ces riffs qui leur sont propres, le groupe a su apporter de la nouveauté à sa musique, évitant ainsi de tourner en rond et de surfer sur le succès de son album tout en continuant d’avancer sous l’égide de la lumière de Lucifer. 

Leur musique dans Sulphur Soul s’est vue agrémentée de quelques touches de mélancolie comme sur 'Accross the Primordial Sea', mais aussi des aspects tribaux notamment grâce à la batterie qui nous offre par moment ce jeu simple et hypnotique qui justement confère cette sensation particulière, apportant ainsi à leurs titres une certaine fraîcheur. Mais bon, Gevurah ne serait pas Gevurah si on ne retrouvait pas ces riffs incisifs et agressifs qui font de leur Black Metal une réussite. Un des points forts du groupe est et restera le chant de X.T que l’on perçoit comme la parole divine tant ce qu’il dégage s’empreigne en nous, rappelez-vous ce que je mentionnais en introduction sur le nom du groupe, c’est exactement ce qu’on retrouve dans son chant, la force et la crainte qu’il inspire sont incomparables.

Je parlais de personnalité précédemment, mais sur 'Mark of Lucifer', la chose qui m’a d’emblée frappé est l’influence que Gorgoroth a pu avoir sur Gevurah, et quand je dis influence je ne parle pas d’un simple copié/collé de riffs. Non, là je parle avant tout d’une atmosphère, de celle qu’on retrouve sur les trois premiers albums du combo norvégien (le vrai Gorgoroth). C’est le titre de cet EP qui sort du lot pour ma part, on y retrouve tout ce qui fait que le duo sort du lot.

Et le titre qui conclut Sulphur Soul, 'Black Sun Thaumiel', est un chef d’œuvre, notamment la fin du morceau qui nous guide à travers un final en apothéose où le chant disparaît, laissant place à la musique. Cette dernière offre une conclusion épique, où pendant près de cinq minutes on est transporté à travers les limbes afin d’échapper à ce monde terrestre pour rejoindre un univers où la lumière de l’ange déchu prend place et rayonne comme jamais.

Même si 'Mark of Lucifer' est le titre qui m’a marqué lors des premières écoutes, force est de constater qu’il m’est impossible de dire quel titre me touche le plus tant la cohérence et la puissance de cet EP ne peut être dissociée de la moindre composition. 

_________________________________________________

KhxS

Gevurah

Profound Lore Records

| Facebook | Website | Bandcamp |

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Mad Marx: un mariage réussi entre cinéma post-apo, Black Metal et anarchisme... malgré Marx

« Malgré la dictature militaire et la censure de la presse, malgré la faillite de la social-démocratie, malgré la guerre fratricide, la lutte des classes ressort avec une force élémentaire de l’ « Union sacrée » et la solidarité internationale des ouvriers surgit des vapeurs sanglantes des champs de bataille. Non pas dans les tentatives faiblardes pour galvaniser artificiellement la vieille internationale, non pas dans les promesses qui sont renouvelées par-ci, par-là de faire à nouveau cause commune aussitôt que la guerre sera terminée. Non, c’est maintenant, pendant la guerre, et à partir de la guerre, qu’apparaît à nouveau, avec une force et une importance toutes nouvelles, le fait que les prolétaires de tous les pays ont un seul et même intérêt. »
Ces lignes du chapitre 8 de La crise de la social-démocratie, Rosa Luxembourg les écrivait alors que l’Europe était plongée dans un conflit mondial d'une extrême violence. L’apocalypse, vécue par les soldats sur les champs de bataille…

EXCLU | Streaming intégral du premier BLISS-ILLUSION (虚极)

Le groupe de Post-Black Metal chinois, Bliss-Illusion (虚极) a sorti récemment son premier album Shinrabansho (森罗万象), il se découvre en exclusivité dans son intégralité sur Scholomance. Il est disponible en format CD via Infected Blood Records et LP chez Totemism Productions.
Le groupe puise ses influences dans le Blackgaze, le Post-Metal et le Depressive Rock mais aussi dans la musique bouddhiste et tibétaine.

Tracklist :
01. 7.23前夜 (7.23 Eve) 02. 空 (Sunyata) 03. 莩甲 (Recovery of all things) 04. 般若 (Prajnā) 05. 往生 (Pass away) 06. 奈落 (NARAKU) 07. 末法时代 (The age of the last dharma) 08. 无常 (Impermanence) 09. 7.般若 (Prajnā - Re-Recorded) 10. 我们 (We) 11. 魅 (Phantom)

DECAPITATED en tournée française

Decapitated (Death Metal - Pologne) vient d'annoncer les dates françaises de la tournée "Killing The European Cult" avec les groupes Heart Attack et ACOD pour Février 2019. 
Voici les dates de la tournée française : 
01/02/2019 – EPINAL – La Souris Verte 02/02/2019 – METZ – Haunting The Chapel Festival (Sans ACOD) 03/02/2019 – LYON – CCO 04/02/2019 – MARSEILLE – Le Jas Rod 06/02/2019 – NANTES – Le Ferrailleur 07/02/2019 – ST BRIEUX – La Citrouille 08/02/2019 – PARIS – SAVIGNY LE TEMPLE – L’Empreinte