Accéder au contenu principal

Chronique | SOUPIR ASTRAL - "L’Éternelle Traversée" (album, 2017)


Soupir Astral - L’Éternelle Traversée (album, 2017)

Tracklist :

01. Lueurs Incandescentes
02. Déchéance Abusive
03. Astral Light
04. Vent du Nord
05. Le Dernier Voyage
06. Abandon
07. Fin du Chapitre


Extrait à écouter :



_________________________________


Il est parfois difficile de mettre des mots sur la musique. Pour diverses raisons, que la musique soit plate, qu'elle ne nous « parle » pas, ou encore qu'elle nous plaise justement. On sait pourquoi elle nous plaît, mais comment communiquer cette émotion? C'est la difficulté dans ce premier album des français de Soupir Astral, L’Éternelle Traversée, sorti en 2017 chez Talheim Records.

L'album a eu la chance et la malchance de sortir des années après la vague Depressive Suicidal Black Metal / Post-Black Metal menée par Alcest, Les Discrets, Heretoir, Psychonaut 4 et j'en passe. La malchance dans le sens où le groupe n'est pas porté par cette vague où les groupes du genre fleurissaient mais aussi où les groupes étaient au mieux de pales copies. Soupir Astral a aussi cette chance de passer après, d'avoir pris le temps d'être pris par cette vague mais d'y réfléchir et de penser sa musique non pas comme un ersatz mais comme une continuité de ses influences. Des influences qui résonnent et qui construisent tout ce que j'attends d'un album de Post-Black Dépressif.

Il est temps d'arriver à placer des mots sur ce nouveau souffle aux 'Lueurs Incandescentes'. Après une introduction aux samples naturels où le vent se fait entendre, c'est une guitare claire et une batterie rapide mais légère qui se fait entendre. Les passages violents alternent avec des moments aux limites de l'Ambient. Les paysages sonores se dessinent, mélancoliques et délicats. La tempête fait rage dans ces moments, portée par un chant Black / Post-Hardcore où haine et souffrance ne font qu'une, où le monde est à la fois trop petit pour contenir tant d'émotions et trop vaste pour focaliser sa haine. Une forme de souffrance somme toute très romantique qui se retrouve sur les parties Ambient à l'instar de la fin de 'Astral Light' ou sur 'Vent du Nord'. Les effets des premiers accords faisant penser à une performance solitaire sur les toits, la guitare devient l'élément central et exprime ce que le chant ne peut exprimer.

L'ensemble qui se dessine est une ode de douce noirceur, une mélancolie sirupeuse. Un Post-Black Metal dans la lignée de ce qui se fait de mieux. Soupir Astral a pris le temps de s'imprégner des grands noms du genre. Là où certains groupes se sont dit : « tiens j'adore ça je vais faire pareil », Soupir Astral s'inscrit dans une démarche plus réfléchie qu'on pourrait résumer par « tiens j'adore ça, ça exprimerait parfaitement ce que je ressens. ». Ce qui fait qu'on retrouve tout ce qui fait la force de ce Post-Black Dépressif aux influences Post-Hardcore mais dans une démarche à fleur de peau où l'émotion est mise au premier plan et où l'instrumentation ne sert qu'à porter ce mal-être, ce Spleen qui a été bien trop souvent oublié au profil du larmoyant...

_________________________________
Morgan


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

DEAD CAN DANCE dévoile un extrait de son nouvel album

Le groupe culte de Darkwave / Néo-Classique anglais, Dead Can Dance vient de dévoiler un extrait de son nouvel album intitulé Dionysus. Il sortira le 2 novembre en format LP et CD. Découvrez ci-dessous le titre 'The Mountain' extrait de l'Act II.

Pour ce travail, Brendan Perry explique s'être inspiré d'anciennes cérémonies religieuses grecques liées à Dionysos qui se pratiquaient à travers l'Europe.
Une tournée a été annoncée dans la foulée, découvrez les dates sous la tracklist :
ACT I
01. Sea Borne 02. Liberator of Minds 03. Dance of the Bacchantes
ACT II
04. The Mountain 05. The Invocation 06. The Forest 07. Psychopomp



Date de la tournée de Dead Can Dance :
May 2: Le Liberte, Rennes, France May 4: Hammersmith Apollo, London, UK May 5: Hammersmith Apollo, London, UK May 7: Cirque Royale, Brussels, Belgium May 8: Cirque Royale, Brussels, Belgium May 10: Grand Rex, Paris, France May 11: Grand Rex, Paris, France May 13: TivoliVredenburg, Utrecht, Netherlands Ma…

Le "F" de CELTIC FROST est désormais une épée

Mandy, le nouveau film d'action / horreur de Panos Cosmatos vient tout juste de sortir dans les salles avec à l'affiche Nicolas Cage. 
Quel rapport avec le metal me direz-vous ? Et bien dans ce film où le personnage principal sombre peu à peu dans la démence, celui-ci va finir par se forger une épée qu'il nommera The Beast, et dont le design est largement inspiré de la typographie du "F" du groupe Celtic Frost.
Le réalisateur explique qu'il possède une réplique en chrome, mais que la version originale a bien été faite en métal. Jeffrey Halliday s'est effectivement inspiré de la forme du logo del'ancien groupe culte de Black Thrash puis du Dark Metal pour créer cette épée.
Panos Cosmatos ajoute a cela qu'elle représente bien la manifestation de folie du personnage, et qu'elle n'est pas simplement une arme, elle est l'objet cristallisé de son chagrin.
Retrouvez ci-dessous le trailer du film, avec à 1.20 min pour les plus impatients, l&#…

Détails et teaser du prochain album acoustique de WARDRUNA

Le groupe de Nordic Folk Ambient norvégien, Wardruna vient d'annoncer un album acoustique. Il s'intitulera Skald et sortira le 23 novembre prochain via By North Music en format CD, LP et Digital. Un teaser a été dévoilé, il s'écoute ci-dessous.
Tracklist :

01. Vardlokk
02. Skald
03. Ein sat hun uti
04. Voluspá (skaldic version)
05. Fehu (skaldic version)
06. Vindavla
07. Ormagardskvedi
08. Gravbakkjen
09. Sonatorrek
10. Helvegen (skaldic version)