27 juin 2017

Interview | The Specter (OLD TOWER, BLOOD TYRANT) - juin 2017


The Specter: un artiste peu connu, tête pensante de projets l'étant bien d'avantage. C'est à ce Néerlandais que l'on doit Blood Tyrant, une des flèches montantes du Black Metal "old school" publié par Iron Bonehead, ainsi qu'Old Tower, one man band qui s'ancre de plus en plus dans ce qu'il se fait de mieux actuellement en terme de Dungeon Synth. L'esprit "Trve" qui rôdent autour de ses oeuvres ne laissent personne indifférent, et leurs octroie un charme occulte et mystérieux. 

Voici donc l'interview de ce musicien: nous reviendrons surtout sur le projet Old Tower suite à la récente sortie chez Tour de Garde de son premier album, "The Rise of the Specter", mais pas seulement.


______________________________________



Pour commencer, je souhaitais te remercier d'avoir accepté de répondre à nos questions !

Premièrement : pourquoi as-tu choisi les arts sombres (Black Metal, Dungeon Synth, Dark Ambient...) ?



Je ne pense pas avoir véritablement 'choisi' les arts sombres, c'est plutôt quelque chose qui m'a appelé dès le premier jour où je suis entré en contact avec eux. J'ai commencé avec les classiques norvégiens, puis j'ai creusé de plus en plus profondément jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de retour possible. Cela m'a rongé tel une maladie. Ou en tout cas, c'est tout comme. J'en deviens fou, et je ne souhaite pas être soigné. The war is eternal !

J'aimerais revenir sur ton dernier album, "The Rise of the Specter". Pourquoi as-tu choisi de faire de cette sortie un album plutôt qu'une demo ou un ep ? A-t-elle quelque chose de particulier comparée aux autres sorties ou est-elle juste plus longue ?



Lorsque j'ai commencé à enregistrer cet album, j'étais quasiment sûr de vouloir faire quelque chose qui n'avait rien à voir avec mes précédentes sorties. Je voulais sortir du son lo-fi et obscur des démos et splits pour essayer quelque chose d'autre, quelque chose de plus 'grand'. Je n'ai jamais su que ça deviendrait le premier album. J'étais en revanche certain que cela serait la première 'vraie' sortie.




Pourquoi avoir inséré ton pseudonyme dans le nom de l'album ? Est-il de ce fait plus personnel que tes précédentes oeuvres ?



Je voulais en dire plus sur comment ce pseudonyme a vu le jour, et "The Rise of the Specter" se révélait être l'occasion parfaite pour ce faire. L'histoire disponible avec l'album explique tout sur la naissance de 'The Specter' et sur ce qu'il signifie concrètement. Je dois encore recevoir un message de quelqu'un ayant compris l'album pour ce qu'il est, et c'est cool. Cet album est sans aucun doute des plus personnels.



J'aimerais en savoir plus sur le projet en général. Y a-t-il une philosophie ou un état d'esprit derrière Old Tower ? Si oui, en quoi consistent-ils ?



Je n'ai jamais vraiment pensé à ces choses, mais la musique parle d'elle-même. Elle implique forcément un certain état d'esprit. L'isolation, la solitude, le chaos, les temps anciens et l'occulte sont une brève description me venant en tête lorsque je tente de décrire mon état mental lors de l'enregistrement. C'est également une sorte de nostalgie, un sentiment de non-appartenance à ce monde moderne, et une tentative d'y échapper. Je suis une personne de tradition, et la tradition se perd de nos jours. Les gens tentent sans arrêt de se renouveler, revenir avec des concepts musicaux ridicules, tous plus absurdes les uns que les autres. Cela me rend malade, et je ne veux en aucun cas avoir affaire avec cet univers. Je préfère vivre dans le passé.



Es-tu en accord avec l'élitisme au sein du Black Metal ? Quel est votre avis sur le sujet ?



Totalement. Je n'ai rien à dire sur le sujet hormis que cette valeur a perdu tout sens lorsque l'on parle des arts sombres. Pour autant, il y a toujours des artistes et groupes méritant le respect.



J'ai vu que tu jouais dans des projets de Black Metal, peux-tu nous en dire plus ?



Je joue en effet dans plusieurs projets, le plus important étant Blood Tyrants. Il possède des liens très forts avec Old Tower. Les deux projets ont d'ailleurs démarré quasiment en même temps. J'avais envie de retourner aux sources du Black Metal. Dès lors, Blood Tyrant était né.





Quelles sont tes inspirations musicales ? Quels artistes/groupes peux-tu nous conseiller ?



La plupart de mes inspirations se trouvent en dehors de la musique, mais la majorité de mes inspirations musicales proviennent du Black Metal et de la musique ambient, surtout la plus récente. Je suis influencé par Alio Die, Steve Roach, Klaus Schulze, Robert Rich, Oophoi et plein d'autres classiques du genre. Ces artistes sont emplis de mysticisme, d'âme et d'atmosphères.





En parlant des inspirations autres que musicales, quoi d'autre t'inspire ? Des lieux ? Quels sentiments te paraissent indispensables à la composition ? Peut-être d'autres formes d'art ?



J'ai récemment emménagé dans une nouvelle commune, ici, aux Pays-Bas. Cet endroit est réputé pour être entouré d'une nature magnifique et unique. Il y a d'ailleurs plusieurs villages idylliques trouvables ici. Les Pays-Bas sont un pays aux reliefs relativement plats. Pour autant, ici, on trouve beaucoup de collines et de forêts. L'endroit le plus intéressant où j'ai pu me rendre est sans doute un vieux cimetière situé au beau milieu d'une forêt dense dominant les collines. Il est accessible à tout le monde, n'importe quand, mais la nuit, il n'y a personne dans les parages. C'est un endroit vraiment magique. Tous ces lieux me donnent inspirations et énergie pour les mois qui vont suivre. Je suis ravi de pouvoir y vivre. C'est une réelle bouffée d'air frais comparé aux autres endroits où j'ai pu vivre auparavant. La plupart de mes inspirations proviennent d'expériences et voyages similaires.



Comment composez-vous et quel matériel utilisez-vous pour ce faire ?



La plupart de ce que je fais est improvisé et/ou écrit sur le tas. J'enregistre avec un équipement rudimentaire, ce n'est pas très important.



Avez-vous des prévisions pour le futur de Blood Tyrant et Old Tower ? Peut-être une réédition de "The Rise of the Specter" ?



Il n'y a pas de prévisions. Nous enregistrons lorsque nous le sentons donc il est difficile de dire de quoi le futur sera fait. Il n'y aura par contre pas de rééditions de "The Rise of the Specter".








Cette interview est à présent terminée, merci infiniment de nous avoir consactré de votre temps et attention. Nous espérons vous revoir avec de nouvelles sorties, merci encore !



Merci pour cette interview, j'ai adoré y participer !



Notre chronique de "Spectral Horizons" est quant à elle toujours disponible | ICI |  

Blackwings

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire