Accéder au contenu principal

Top 5 des écoutes du mois de Juillet / Août



Morgan (猛龍過江):


05. Quilapayún - En Avant! Adelante!

Il y a des moments où on ne choisit pas vraiment nos écoutes. Cela peut être le temps des chroniques, où le quotidien nous pousse vers certains albums. Ce fut le cas cet été. Avec le disque qui a le plus tourné, Makyo de Birushanah, que je devais voir en première partie de Monarch! mais qui ont dû annuler leur venue à Toulon, de quoi noyer ma tristesse dans leur Doom Expérimental où se mêle Sludge et musique tribale japonaise. Altercado et Quilapayún, bien que différents au niveau musical, le premier proposant du Crust Punk et le second de la musique traditionnelle, viennent tout deux du Chili et font tout deux parti de la scène anarchiste qui sévit sur le territoire ! Still Volk, on ne les présentera plus, juste une volonté après le Chili de retrouver le folk de nos contrées. Bad Blood de Dead Vows est une suggestion YouTube après Altercado, du Crust suédois plus blackisant mais tout à fait efficace dans la veine de ce qui ce fait de mieux des ces froides terres.

Marion:



L'heure a été aux musiques folk d'hier et d'aujourd'hui cet été, avec le dernier album de Roy Harper, le vieux sage anglais, et l'un des premiers chefs d'oeuvre de l'américain sensible mais en colère qu'était Bob Dylan dans les années 1960. Après un détour par le classique Crime of the Century, petit regard tout de même sur des sorties récentes de black metal, modernes, mais contrastées. Deafheaven continue tranquillement d'explorer son mélange des genres, tandis que Moonreich livre simplement son plus beau disque, poignant, émouvant, sans jamais oublier la rage. Un régal. 

Deathslid:



Cet été pas mal de nouveautés ! Tout d'abord la sortie du dernier opus de Imperial Triumphant, un album encore une fois chaotique à souhait rythmé de saxophone dissonant, un régal. Autre sortie marquante cette fois en toute fin d'été, mais que j'ai déjà fait tourner en boucle : le puissant Mantar, des riffs lourds et bourrins à souhait, un album qui ne déçoit pas. À la mi-juillet nous est venu le nouvel opus de Frontiere, encore une fois une perle Mathcore, technique, expérimentale, noisy tout aussi bon que le premier ! Après avoir eu quelques extraits en live j'attendais avec impatience le nouvel album de Birds in Row et comme en live ça ne déçoit pas et ça surprend. Pagan, premier album et bonne surprise, on y retrouve des influs black punk death, c'est correct et ça donne la pêche. Avec toutes ces sorties estivales et celles qui arrivent cet automne et cet hiver, le top10 annuel ne va pas être facile ! 

M. :



Pendant l’été on révise ses classiques et on part en vacances avec des incontournables. Bathory et Drudkh, respectivement de super albums de Viking Metal et Pagan Black Metal, sont propices à l’évasion vers des contrées lointaines. J’ai également réécouté le split Blut Aus Nord / P.H.O.B.O.S, alternant Black Metal et Doom Industriel. En revanche deux nouveautés dans ce top : Blutvial qui a pondu un très bon album hommage à la scène Black Metal norvégienne des années 90 et WILT, groupe de Death Metal originaire de Seattle qui ne cache pas Bolt Thrower comme principale influence, avec en prime un album en téléchargement libre sur Bandcamp. 

Nyarlathotep :



Cet été les écoutes auront été nombreuses et faire un top n’est pas des plus faciles... Mais le voici oscillant entre Death Metal direct et bien méchant et Black Pagan/Atmo plus contemplatif et reposant ! Côté Death, l’un de mes albums favoris de la scène Death finlandaise des années 90 avec le premier album de Disgrace resté relativement dans l’ombre et pourtant ô combien jouissif. Deux autre sorties toutes deux de cette année viennent compléter ce triptyque de la Mort avec le premier album des russes de Wombripper qui nous balancent un Swedeath qui suinte l’huile de moteur et la violence, et le second album des grecs de Ectoplasma pour une des meilleures sortie Death oldschool de l’année ! Côté Black Pagan/Atmo, le classique The Swan Road de Drudkh et l’excellent second album des américains de Alda, propice aux voyages et au dépaysement !

W. :



Ces deux derniers mois ont été passés loin de tout écran, loin de toute nouveauté, exception faite à Iskald que j'ai pris la peine d'écouter dès mon retour de vacances. Ainsi, les quatre autres albums choisis sont en réalité ceux qui composent une partie du répertoire stocké sur mon téléphone, qui m'a suivi au cours d'aventures nordiques. Voici donc ce qui reste lorsqu'on m'enlève internet. Ces albums font partis de ceux qui tournent très régulièrement dans mes playlists.

Aladiah :



Ce mois-ci, à la vue des températures estivales, j'ai eu comme un besoin de fraîcheur. Quoi de plus normal que de se faire une petite salade de coldwave fleurie, avec au menu un petit Hapax en entrée, tirant sur la darkwave, pour bien se mettre en appétit. S'ensuit la bonne découverte du  mois avec le duo néerlandais de Bragolin et leur coldwave dansante. Avec eux, jamais ni trop sombre, ni trop pop, une formation très équilibrée. En plat de résistance un People of Nothing un peu plus trouble et un FUTURE bien plus shoegaze aux accents noise, parfait pour bien tasser le tout. 

En dessert, une petite curiosité blues-folk garage, avec l'homme-orchestre suédois Bror Gunnar Jansson et son album Moan Snake Moan. Tout est dans le titre : lancinant, ennivrant et torturé. Voilà de quoi s'offrir une bonne pause bien méritée ; à l'ombre. 

KhxS :



La fin de l'été et septembre approchant, un bon lot de nouvelles sorties arrivent. Avec notamment des groupes attendus comme Mare, Archgoat et Kommandant, des valeurs sûres et qui avec leurs nouveaux albums vont encore plus enfoncer le clou.
Mais c'est aussi le temps des découvertes avec Dikasterion, qui avec son Black old school teinté de  Death et Thrash ne sera pas sans rappeler la première époque de Bathory, ou bien encore le premier album de Zealot Cult qui avec leur Death Metal des années 90 viennent défoncer des culs.
Encore une rentrée qui est un fardeau pour les élèves, mais un plaisir pour moi. 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Evénement partenaire | MARDUK + ARCHGOAT + VALKYRJA + ATTIC + STORTREGN @ Paris

Le 4 décembre prochain, le Black Metal sera à l'honneur à La Machine du Moulin Rouge de Paris avec la venu de Marduk. Mais ces derniers ne seront pas seuls et plutôt bien accompagnés ! Archgoat, Valkyrja, Attic et Stortregn se joignent à la fête organisée par Garmonbozia Inc et qui sera unique en France. 
On attend plus que vous, et vous pouvez retrouver toutes les informations utiles ci-dessous :
Date et Lieu : Mardi 04.12.2018 - Paris, La Machine du Moulin Rouge
Billetterie :
🎟 -chers+jolis // 26€ □ Envois postaux : billetterie@garmonbozia-inc.com □ Paris : Rock'n Roll Voltage (+0.5€/ticket)
🎫 billetteries // 28.6€ □ fnac bit.ly/Marduk-fnac □ digitick bit.ly/Marduk-digi □ ticketmaster bit.ly/Marduk-tm
Retrouvez l'événement Facebook en cliquant ici.

Sortie et streaming intégral du premier ANDEIS

Le groupe de Raw Black Metal Atmosphérique, Andeis, vient de sortir son premier album Servants of the Cold Night via Fallen Empire Records. Il ets disponible en format LP et digital. Découvrez le ci-dessous.
Cette première offrande puise ses inspirations dans la sorcellerie et la culture Goth. Le nom du groupe, "Andeis" est une retranscription de l'alphabet gothique au latine du terme "fin". Toutes les paroles sont d'ailleurs écrites et chanté en Goth par le chanteur, Laignech. La composition et l'écriture de l'album a débuté en 1999 et s'est finie e 2016.
Tracklist :
Side A :
01. Menin daur - 01:33 02. Skalkos blindons nahts - 02:13 03. Hailag leik - 04:02 04. Wintrus hailagaizos aggwiþos - 03:54
Side B :
05. Andilausa aƕa azgons - 03:35 06. Skauns dauþus - 02:34 07. The Black Oath - 07:15
Servants of the Cold Night by Andeis

Artwork et détails du prochain ROTTING CHRIST

Les légendes grecques sont de retour. Rotting Christ vient de dévoiler l'artwork et la tracklist de son prochain album The Heretics. Ce dernier sortira le 15 Février prochain via Season of Mist. L'artwork, est une oeuvre de l'artiste grec, Maximos Manolis.

Tracklist :

01. In The Name of God
02. Vetry Zlye (Ветры злые)
03. Heaven and Hell and Fire
04. Hallowed Be Thy Name
05. Dies Irae
06. I Believe (ΠΙΣΤΕΥΩ)
07. Fire God And Fear
08. The Voice of the Universe
09. The New Messiah
10. The Raven

Rotting Christ sera d'ailleurs bientôt sur les routes en compagnie de Watain :

ROTTING CHRIST
+WATAIN +PROFANATICA

16 Nov 18 Limoges (FR) Centre Culturel John Lennon
17 Nov 18 Paris (FR) La Trabendo
18 Nov 18 Bucharest (RO) Metal Gates
20 Nov 18 Saarbrücken (DE) Garage
21 Nov 18 Mannheim (DE) MS Connexion Complex
22 Nov 18 Berlin (DE) Astra Kulturhaus
23 Nov 18 Antwerpen (BE) TRIX
24 Nov 18 Bochum (DE) Matrix
25 Nov 18 Nijmegen (NL) Doornroosje

ROTTING CHRIST festivals 2019

27 Ap…