Accéder au contenu principal

Sortie du premier clip de MOBIUS


Le groupe de Metal progressif français, Mobius, vient de dévoiler son premier clip. Le groupe propose un metal progressif musclé inspiré par le djent, le symphonique, le jazz et les musiques du monde. La formation, originaire de La Réunion y intègre même quelques rythmes de Maloya.

Ce clip illustre le titre, 'Abhinivesha', premier extrait de leur second album inspiré de l'Inde, Kala. Abhinivesha fait référence au terme Sanskrit, qui signifie « attachement à la vie, peur de la mort et de la disparition matérielle ».

Voici ce quand dit Heli chanteuse de la formation : "L'an dernier, le père de ma soeur est décédé. Il se savait condamné à court terme, et quelques semaines avant de mourir, il s'est rapproché de la religion. Il faisait le point sur sa vie, sur ce qu'il avait réalisé, et ce qu'il allait laisser. Il appréhendait ce moment de la mort. Il était très solitaire et ne voulait pas être entouré au quotidien. Il est mort seul dans son appartement, et nous avons retrouvé son corps quelques jours plus tard. J'ai souvent imaginé ce moment où il est mort. Lorsqu'il a senti son coeur arrêter de battre, a-t'il lutté pour rester en vie ? Etait-il effrayé ? Est-ce qu'il a souffert, ou au contraire est-il parti sereinement ? J'imagine cet instant précis du passage de la vie à la mort, la fraction du temps où la conscience cesse d'être attachée au corps. La fraction de seconde où on devient mort. La chanson « Abhinivesha » est un arrêt sur image à cet instant précis. On flotte dans cet instant, et on se pose des questions, on perçoit des échos de notre vie passé, mais aussi des choses dans la mort. C'est un instant imaginé, teinté de mystique." et pour l'inspiration du clip : "L'an dernier, lorsque nous sommes allés à la morgue reconnaître le corps du père de ma soeur, il était dans un état de décomposition avancée. Avec la chaleur, son corps s'était abîmé très rapidement, et il était sec, creux, et noir charbonneux. Je m'attendais à être traumatisée, mais en réalité, j'y ai vu quelque chose d'esthétique, et même de rassurant. Je me suis dit qu'il ressemblait à du bois calciné, et ça m'a fait penser à quelque chose de l'ordre du végétal. Je me suis dit « si c'est comme ça qu'on finit, je trouve ça assez beau ».
C'est pour ça qu'à la fin du clip, nous finissons tous recouverts de charbon. Tout le long de la chanson, nous sommes entre la vie et la mort, et à la fin, on passe la barrière, on devient charbonneux."

Découvrez le clip ci-dessous. Plus d'infos sur l'album prochainement :

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

SARGEIST nous dévoile son nouvel album en streaming

World Terror Committee a mis en ligne le cinquième album du groupe de Black Metal finlandais, Sargeist. Il s'intitule Unbound et il se découvre ci-dessous dans son intégralité.

Il a été enregistré par The coffin spirits à Helsinki, le mixage et le mastering ont été fait au Trollhouse. Les chants gospels sont de Shatraug, exception faite du titre 'Blessing of the Fire-Bearer' où ils ont été enregistré par VJS (Nightbringer).

 L'artwork a été réalisé par Chris Kiesling de Misanthropic Art.
Tracklist:
01. Psychosis Incarnate 02. To Wander the Night's Eternal Path 03. The Bosom of Wisdom and Madness 04. Death's Empath 05. Hunting Eyes 06. Her Mouth is an Open Grave 07. Unbound 08. Blessing of the Fire-Bearer 09. Wake of the Compassionate 10. Grail of the Pilgrim
Unbound by SARGEIST

Détails et extrait pour la réédition de "Grand Declaration of War" de MAYHEM

Season of Mist vient d'annoncer la sortie d'une nouvelle version de l'album Grand Declaration of War de Mayhem, elle sera disponible le 7 décembre prochain. L'album est sorti à l'origine en 2000 et a été pour l'occasion complètement remixé et remasterisé à partir des matériaux d'origines.
Découvrez ci-dessous l'artwork et un premier extrait, il s'agit du titre éponyme de l'album dans sa version 2018.
Tracklist :

01. A Grand Declaration of War - 06:23
02. In the Lies Where upon You Lay - 05:57
03. A Time to Die - 01:48
04. View from Nihil (Part I of II) - 03:05
05. View from Nihil (Part II of II) - 01:16
06. A Bloodsword and a Colder Sun (Part I of II) - 00:33
07. A Bloodsword and a Colder Sun (Part II of II) - 04:27
08. Crystalized Pain in Deconstruction - 04:07
09. Completion in Science of Agony (Part I of II) - 09:44
10. To Daimonion (Part I of III) - 03:26
11. To Daimonion (Part II of III) - 04:54
12. To Daimonion (Part III…

EXCLU | Streaming intégral du premier BLISS-ILLUSION (虚极)

Le groupe de Post-Black Metal chinois, Bliss-Illusion (虚极) a sorti récemment son premier album Shinrabansho (森罗万象), il se découvre en exclusivité dans son intégralité sur Scholomance. Il est disponible en format CD via Infected Blood Records et LP chez Totemism Productions.
Le groupe puise ses influences dans le Blackgaze, le Post-Metal et le Depressive Rock mais aussi dans la musique bouddhiste et tibétaine.

Tracklist :
01. 7.23前夜 (7.23 Eve) 02. 空 (Sunyata) 03. 莩甲 (Recovery of all things) 04. 般若 (Prajnā) 05. 往生 (Pass away) 06. 奈落 (NARAKU) 07. 末法时代 (The age of the last dharma) 08. 无常 (Impermanence) 09. 7.般若 (Prajnā - Re-Recorded) 10. 我们 (We) 11. 魅 (Phantom)