Accéder au contenu principal

Live Report | Plini + Mestis + Arch Echo @ Ninkasi Kao - Lyon (15.06.2018)


Si la musique instrumentale dans le monde Metal/Djent reste assez discrète, ce genre de plateau rassemble majoritairement des connaisseurs avides de mélodies toutes plus envoûtantes les unes que les autres ponctuées de rythmiques précises et lourdes. En cette belle soirée de juin, c'est précisément ce type de date qui était programmé avec en tête d'affiche Plini, qui sillonne l'Europe en compagnie de Mestis et d'Arch Echo, le tout organisé par Sounds Like Hell Productions. Retour sur une soirée riche en technique musicale et où la voix n'avait de place qu'en dehors des morceaux.

Arch Echo ouvre le bal. Le quintette, formé en 2016, compte pour l'heure un seul album à son actif. Dans un style oscillant entre Metal Prog et fusion, leur esthétique se démarque par une grande musicalité et un soin particulier apporté à la construction et la compositions de leur morceaux.
Sur scène, palliant le manque d'interaction avec le public, le groupe est assez mouvant avec une complicité visible entre les membres pour un résultat très agréable. On aurait pu craindre une certaine barrière entre les musiciens et le public souvent présente dans ce genre musical, mais ce n'est pas le cas ici. Entre les morceaux, le dialogue est bref mais suffisant pour rappeler que nous ne sommes pas seulement face à une démonstration de technique, mais bien dans une salle de concert, avec une réelle connexion entre les artistes et leur public. Une ouverture réussie face à un public certes trop peu nombreux mais qui semble avoir réellement apprécié le set des américains.







Changement d'ambiance avec Mestis, projet solo de Javier Reyes d'Animals as Leaders. Accompagné d'un bassiste et d'un batteur seulement, il joue une musique résolument plus djent avec un côté progressif important. Si Arch Echo avait convaincu par ses mouvements et une bonne interaction avec le public, Mestis est un peu son opposé : un statisme permanent couplé de discours bien trop brefs de la part du frontman. Si sa fan base réagit de son plein gré, on ressent malgré tout une certaine froideur entre l'artiste et son public, qui entache un peu mon expérience vécue au cours de ce set. 
J'aurais personnellement souhaité un peu plus de communication, pendant et entre les morceaux entre les musiciens et le public, qui aurait donné au concert un aspect moins démonstratif et plus convivial.







Tête d'affiche de cette tournée, Plini, emmené par le talentueux Plini Roessler-Holgate, nous a offert une énorme dose d'émotion ce soir. Bien loin de la froideur que j'ai ressentie durant Mestis, ici le frontman échange longuement avec le public et fait s'effondrer la barrière crée par le manque de chant. Un manque qui n'a pas lieu d'exister d'ailleurs car les envolées mélodiques de la guitare suffisent à envoûter le public qui, une heure durant, passera de moment de transe à contemplation de la technique développée par les musiciens.
Plini nous offre avec ce concert une réelle démonstration de ce qu'est la crème de la musique instrumentale. Une grosse claque esthétique et une musicalité à faire pâlir les grands Steve Vai et autres Guitar Heroes. 
Ci-dessous un petit aperçu visuel de ce concert, qui sera une maigre consolation pour ceux qui n'ont pas pu profiter des mélodies du groupe.




___________________________________________
Textes et images : W.G.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

DEAD CAN DANCE dévoile un extrait de son nouvel album

Le groupe culte de Darkwave / Néo-Classique anglais, Dead Can Dance vient de dévoiler un extrait de son nouvel album intitulé Dionysus. Il sortira le 2 novembre en format LP et CD. Découvrez ci-dessous le titre 'The Mountain' extrait de l'Act II.

Pour ce travail, Brendan Perry explique s'être inspiré d'anciennes cérémonies religieuses grecques liées à Dionysos qui se pratiquaient à travers l'Europe.
Une tournée a été annoncée dans la foulée, découvrez les dates sous la tracklist :
ACT I
01. Sea Borne 02. Liberator of Minds 03. Dance of the Bacchantes
ACT II
04. The Mountain 05. The Invocation 06. The Forest 07. Psychopomp



Date de la tournée de Dead Can Dance :
May 2: Le Liberte, Rennes, France May 4: Hammersmith Apollo, London, UK May 5: Hammersmith Apollo, London, UK May 7: Cirque Royale, Brussels, Belgium May 8: Cirque Royale, Brussels, Belgium May 10: Grand Rex, Paris, France May 11: Grand Rex, Paris, France May 13: TivoliVredenburg, Utrecht, Netherlands Ma…

Le "F" de CELTIC FROST est désormais une épée

Mandy, le nouveau film d'action / horreur de Panos Cosmatos vient tout juste de sortir dans les salles avec à l'affiche Nicolas Cage. 
Quel rapport avec le metal me direz-vous ? Et bien dans ce film où le personnage principal sombre peu à peu dans la démence, celui-ci va finir par se forger une épée qu'il nommera The Beast, et dont le design est largement inspiré de la typographie du "F" du groupe Celtic Frost.
Le réalisateur explique qu'il possède une réplique en chrome, mais que la version originale a bien été faite en métal. Jeffrey Halliday s'est effectivement inspiré de la forme du logo del'ancien groupe culte de Black Thrash puis du Dark Metal pour créer cette épée.
Panos Cosmatos ajoute a cela qu'elle représente bien la manifestation de folie du personnage, et qu'elle n'est pas simplement une arme, elle est l'objet cristallisé de son chagrin.
Retrouvez ci-dessous le trailer du film, avec à 1.20 min pour les plus impatients, l&#…

Détails et teaser du prochain album acoustique de WARDRUNA

Le groupe de Nordic Folk Ambient norvégien, Wardruna vient d'annoncer un album acoustique. Il s'intitulera Skald et sortira le 23 novembre prochain via By North Music en format CD, LP et Digital. Un teaser a été dévoilé, il s'écoute ci-dessous.
Tracklist :

01. Vardlokk
02. Skald
03. Ein sat hun uti
04. Voluspá (skaldic version)
05. Fehu (skaldic version)
06. Vindavla
07. Ormagardskvedi
08. Gravbakkjen
09. Sonatorrek
10. Helvegen (skaldic version)