Accéder au contenu principal

Chronique | LUMBERJACKS - Alone? (Album, 2018)


Lumberjacks - Alone? (album, 2018)

Tracklist :

01. Birds and Satellite
02. Mystery Light
03. Fervent Believer
04. The Adbuction
05. The Girl with four Boobs in the Crowd
06. This Tiny Engine
07. My Sleeping Beast
08. A Last Chance to Change
09. Last Message

Extrait en écoute :
 ___________________________________________

C’est toujours un moment particulier, lorsqu’un groupe franchit le bain des EPs et des démos pour proposer son premier long format. Car il faut le captiver, l’auditeur moyen en quête de frisson et d’hérissement de poils face à 40 minutes de musique voire plus. Lumberjacks, notre sujet du jour, vient de franchir ce cap. Après un premier Ep paru en 2014, A Moment To Balance, le quintette français nous propose aujourd’hui son premier album, Alone?, tout fraîchement sorti et totalement auto-produit.

Le premier album est souvent décisif, c’est le moment de savoir si le groupe saura ou non forger son identité musicale ou ne sera qu’une copie de ses influences. Dans le cas de Lumberjacks, si nous fouillons un peu dans les infos à notre disposition, on retrouve une série de groupes qu’ils citent comme des formations chères à leurs cœurs :  Hell of a Ride, Freaks, Subsonic, Backtrack Lane, Wizzo, Dry Can, Frantic Machine, Flown, Cour Supreme, Bukowski, Unscarred, Acyl, Electric Mary. Parmi les styles, ce sont le Rock, le Blues, le Heavy, le Hard, le Stoner et le Metal qui sont mentionnés. Maintenant on prend le tout, on mélange, et on obtient Alone?

Mais Alone? n’est pas la pâle copie de ses influences. On remarque une patte et un style qui fédèrent les différents morceaux en une entité cohérente. Les guitares sont lourdes, les riffs affûtés, soutenus par une rythmique précise et dynamique. De nombreux effets viennent ajouter du corps aux soli de guitares et le chant qui surplombe le tout est parfaitement raccord avec l’instrumental.

Pour autant, entité cohérente en matière de style n’est ici pas synonyme de redondance. Chaque morceau a son élément unique qui le rend différent du précédent et qui ne lasse pas l’auditeur. Nous sommes face à un album riche qui exploite tantôt des rythmiques lourdes et mid tempo comme "The Girl with Four Boobs in the Crowd", morceau dans lequel la voix s’approche du côté Glam, tantôt des envolées de guitares mélodiques, on pense alors à "The Adbuction". Le son chargé en fuzz de certains riffs renvoie au style Stoner avec parfois quelques relents Doom sans jamais prendre le dessus sur le style général de l’album. 

L’introduction de "This Tiny Engine" rappelle la ligne introductive à la basse d’un certain Iron Maiden dans l’esthétique, mais il m’a été impossible de retrouver le nom du morceau en question. La suite sort de cet esprit, une nouvelle preuve de la capacité du groupe à forger sa propre identité dans leurs compositions.

"Last Message" vient refermer l’album dans une structure que l’on retrouve beaucoup dans ce style : un morceau à l’introduction calme qui s’enrichit peut à peu, et dont la lourdeur arrive crescendo avant de retomber, dans une reprise du riff introductif. Ce schéma se répète avant de laisser libre champ à un solo de guitare qui précède un dernier retour du riff d’introduction à la guitare en son clair, qui prend cette fois-ci le rôle de clôture de l’album.

C’est cette cohérence générale couplée à une variété dans les détails développée ci-dessus qui fait passer Alone? au rang de très bon premier album. Il ne reste qu’à le défendre en live, ce que Lumberjacks ne manquera pas de faire car plutôt adepte de la scène.

_________________________________________
W.G.
Lumberjacks

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

QUEEN prépare un film sur sa carrière, premier teaser disponible

L'emblématique formation de Rock Queen se part d'un film qui dresse la rétrospective de l'immense carrière du groupe qui fut emmené par le feu-Freddy Mercury. Intitulé Bohemian Rhapsody, il sera produit par 20th century fox et Regency Enterprises, réalisé par Dexter Fletcher et devrait paraître le 2 novembre prochain au cinéma.

Question distribution, c'est Rami Malek qui endossera le rôle de Freddy Mercury, le reste de la distribution est disponible ici
Découvrez le premier trailer officiel ci-dessous ainsi que le communiqué du groupe. 
Bohemian Rhapsody is a foot-stomping celebration of Queen, their music, and their extraordinary lead singer Freddie Mercury, who defied stereotypes and shattered convention to become one of the most beloved entertainers on the planet.
The film traces the meteoric rise of the band through their iconic songs and revolutionary sound, their near-implosion as Mercury’s lifestyle spirals out of control, and their triumphant reunion on the ev…

Du nouveau pour SHINING

La formation suédoise Shining (Black Metal) va sortir un nouvel album contenant un ensemble de d'anciens titres peux connus. Intitulé Oppression, cette sortie va paraître en septembre prochain chez le nouveau label Black Metal label Colourless Art aux formats vinyle et digipack.
Niklas Kvarforth déclare à propos de cette sortie :
“For too long, some of my work has been in limbo due to idiotic decisions and the worthless people that  proliferate throughout the music industry.  And this needs to end here and now.  We want our jewels of perdition and the attendant horrific sound to reach all of those who, without SHINING’s merchandising arm, Legions, cannot get their hands on these without being fobbed off with soulless products of inferior quality, that some outsider has had the nerve to spread without a single thought for our artistic vision”.
L'occasion également pour Niklas de faire un point sur l'emploi du temps du groupe et de lui-même :
“there is a lot happening right n…

L'affiche finale du MOTOCULTOR est désormais connue

Le festival Motocultor vient de faire paraître les 15 derniers noms qui viennent compléter son affiche.
Ainsi, les groupes suivant viendrons se produire en août prochain à St Nolff : 
THE YOUNG GODS / BELPHEGOR / TURISAS / PHIL CAMPBELL & THE BASTARD SONS / MYRKUR / SUICIDAL ANGELS / PILLORIAN / SVART CROWN / STICKY BOYS / CYPECORE / IMPLORE / TRANZAT ainsi que les groupes vainqueurs du tremplin : DEAD BONES BUNNY et SERENIUS.