Accéder au contenu principal

Chronique | 利事 LAISEE ‎– 梭哈 Showhand, (Album 2015)


利事 LAISEE ‎– 梭哈 Showhand, (Album 2015)

Tracklist :

01. 替天行道
02. 十字路口
03. 是谁
04. Freeman
05. No One Can Change My Mind
06. See Me In The Fire
07. 玩儿
08. 飞虎队

Streaming intégral :


_____________________________________

Sous le béton, les pavés antiques du Hardcore. Les affiches déchirées couvrent les murs impériaux. Du fond d'une salle qui abritait autrefois de glorieuses cérémonies d'aristocrates s’élève un vent Hardcore / Thrash. 利事 (LaiSee) a sorti en 2015 son premier album « 梭哈 (Showhand) ».

Le groupe joue sur plusieurs esthétiques tant musicales que visuelles. Alors que la généralité des groupes de Punk / Hardcore chinois reprennent les fondements du style au niveau graphique et au niveau musical, 利事 (LaiSee) puise son inspiration dans d'autres facettes de la culture chinoise, l'histoire ancienne ou la pop culture. On se retrouve face à une représentation de scène impériale mais dans un style Manga / Comics où de nombreuses références au Hardcore sont présentes. Et lorsque les portes s'ouvrent, nous sommes face à un guerrier antique aux tatouages de la triade.

Que résonnent dans ces salles interdites et millénaires les riffs puissants de 利事 (LaiSee). '替天行道' est une ode à la violence du Punk / Hardcore, les influences du groupes transpercent. On retrouve ainsi des moments plus Groove, ou même Crossover à la CharmCharmChu. Dans la lignée de l'esthétique le groupe n'a aucune barrière stylistique et puise son énergie dans toutes les branches qui sont nées du Hardcore. '十字路口', puis '是谁' ont une ligne directrice nerveuse, guerrière et lourde. Les parties plus Groove résonnent, l'esprit des tambours de guerre se retrouve dans chaque ligne de basse. Les mots sont hurlés en chinois, puis repris en cœur. Le guerrier a pris sa place au centre de l'action, le reste de l'armée l'entoure, ils ne sont que spectateurs de cette charge héroïque, l'arme à la main, typique des shōnens.

Plus typique du Crossover Thrash / Hardcore à l’américaine, les titres en anglais restent efficaces dans leur composition. 利事 (LaiSee) ne renie pas ses inspirations. Là encore oubliez l'idée même de ce qui se fait en Crossover, la révolte Punk marque de son empreinte chaque instant. Oubliez le côté skateur californien, les planches ont été détruites à coup de hache et brûlées dans 'See Me In The Fire'. Ces quelques titres sont l'exemple même de l'équilibre des influences qui construisent cet album. La culture pop n'est pas forcément antinomique de la révolte, l'anglais peut servir à mettre en avant l'expression chinoise. Au lieu de créer une totale cohérence en utilisant uniquement le chinois le groupe préfère jouer avec l'anglais pour que chaque partie exprime sa propre identité. C'est possible car 'Freeman', 'No One Can Change My Mind' et 'See Me In The Fire' ne sont pas les morceaux qui ouvrent l'album, ni le ferment. On retrouve une construction dans l'album typique des récits héroïques, qu'ils soient anciens ou modernes. Le héros est présenté, puis il y a un retour aux sources pour que son retour soit encore plus puissant.

« 梭哈 (Showhand) » est l'expression même de la culture chinoise actuelle. Alors que certains la pensent tiraillée entre son héritage impérial et la culture populaire américaine et japonaise omniprésente, 利事 (LaiSee) nous démontre que tous ces éléments ne sont pas incompatibles. Que l'on peut faire du Punk Hardcore puissant et vindicatif avec des éléments plus ''mainstream'' avec les passage Crossover, Groove ou même Punk Rock. Il est clair que l'inspiration des mangas est présente, mais c'est aussi ce qui fait l’intérêt de la démarche de 利事 (LaiSee). Si le Japon a utilisé les manga pour étendre sa culture et actualisé son identité en puisant dans son histoire, la Chine le peut aussi.

_____________________________________
Morgan


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Mad Marx: un mariage réussi entre cinéma post-apo, Black Metal et anarchisme... malgré Marx

« Malgré la dictature militaire et la censure de la presse, malgré la faillite de la social-démocratie, malgré la guerre fratricide, la lutte des classes ressort avec une force élémentaire de l’ « Union sacrée » et la solidarité internationale des ouvriers surgit des vapeurs sanglantes des champs de bataille. Non pas dans les tentatives faiblardes pour galvaniser artificiellement la vieille internationale, non pas dans les promesses qui sont renouvelées par-ci, par-là de faire à nouveau cause commune aussitôt que la guerre sera terminée. Non, c’est maintenant, pendant la guerre, et à partir de la guerre, qu’apparaît à nouveau, avec une force et une importance toutes nouvelles, le fait que les prolétaires de tous les pays ont un seul et même intérêt. »
Ces lignes du chapitre 8 de La crise de la social-démocratie, Rosa Luxembourg les écrivait alors que l’Europe était plongée dans un conflit mondial d'une extrême violence. L’apocalypse, vécue par les soldats sur les champs de bataille…

EXCLU | Streaming intégral du premier BLISS-ILLUSION (虚极)

Le groupe de Post-Black Metal chinois, Bliss-Illusion (虚极) a sorti récemment son premier album Shinrabansho (森罗万象), il se découvre en exclusivité dans son intégralité sur Scholomance. Il est disponible en format CD via Infected Blood Records et LP chez Totemism Productions.
Le groupe puise ses influences dans le Blackgaze, le Post-Metal et le Depressive Rock mais aussi dans la musique bouddhiste et tibétaine.

Tracklist :
01. 7.23前夜 (7.23 Eve) 02. 空 (Sunyata) 03. 莩甲 (Recovery of all things) 04. 般若 (Prajnā) 05. 往生 (Pass away) 06. 奈落 (NARAKU) 07. 末法时代 (The age of the last dharma) 08. 无常 (Impermanence) 09. 7.般若 (Prajnā - Re-Recorded) 10. 我们 (We) 11. 魅 (Phantom)

LAIBACH dévoile un extrait de son prochain album

Les Slovènes de Laibach (Martial Industrial) viennent de dévoiler le titre "My Favorite Things", issu de son prochain album intitulé The Sound of Music, qui paraîtra le 23 Novembre prochain chez Mute. Pour rappel, l'album a été enregistré et produit à Ljubljana et Pyongyang.
Tracklist :
01. The Sound of Music 02. Climb Ev'ry Mountain 03. Do-Re-Mi 04. Edelweiss 05. Favorite Things 06. Lonely Goatherd 07. Sixteen Going On Seventeen 08. So Long, Farewell 09. Maria / Korea 10. Arirang 11. The Sound of Gayageum 12. Welcome Speech
Voici donc "My Favorite Things", accompagné de son clip qui se découvre ci-dessous :