Accéder au contenu principal

Chronique | BOVARY - Mes Racines dans le Désert (Démo, 2017)



Bovary - Mes Racines dans le Désert (Démo, 2017)

Tracklist :

1. Mes racines dans le desert 06:15
2. Ta vie c'est mes chiottes 04:50
3. Je ne serai plus là pour l'attendre 10:09
4. Automne 09:55
5. Outro 05:36

Streaming Intégral :
 ___________________________________

Gustave Flaubert aurait-il pu imaginer inspirer un trio féminin de Black Metal dans le choix de leur nom de groupe lorsqu’il condamne Emma Bovary au suicide dans son œuvre ? Le choix de reprendre le nom de cette héroïne emblématique de la littérature réaliste pour nommer une formation de DSBM n’aurait pas pu être plus pertinent. Alors serait-ce cette œuvre que la jeune femme conte à l’enfant sur la pochette de la première démo des filles d’Embrun ?

Bovary nous livre avec Mes Racines Dans le Désert son premier pas dans le monde tourmenté de la musique dépressive. Parmi leurs influences, les filles citent les grands noms des courants Black Metal/Ambient/DSBM que sont Bathory, Psychonaut 4, Satanic Warmaster, Nocturnal Depression, Amesoeur, Alcest, Nargaroth, Burzum, Mayhem... Il est temps de se pencher sur cette démo de cinq titres parue en 2017 sous le label NAR Production.

La première piste éponyme permet une immersion légère dans l’univers du groupe. Grâce à une mélodie épurée, au son clair de la guitare fortement réverbérée, soutenue par quelques percussions, on se retrouve plongé dans une ambiance brumeuse, teintée de quelques notes de synthétiseur et d’une basse lointaine. L’orage s’installe peu à peu, par l’arrivé en fade-in d’une guitare saturée sale et rauque qui vient peu à peu couvrir la douce mélodie répétitive et enivrante. Ce désert instrumental se remplit peu à peu des voix saturées qui se chevauchent. Le sens est difficilement perceptible. On saisit parfois un mot ça et là, souvent relié au thème de l’oppression et de la douleur.

Par un fondu de sortie ne laissant plus que quelques frappes sur les peaux des percussions, nous sommes doucement amenés vers le second titre qui nous sort brusquement de la musique ambiante introductive. "Ta vie c’est mes chiottes", second morceau de la démo, est résolument tourné vers le DSBM avec une voix plaintive qui hurle contre "ta vie".

Ta vie c’est mes chiottes
J’y gerbe mes miasmes
Et jouis de te voir t’y noyer
Comme un macchabée
Mal enterré

Les paroles restent simples dans la construction lexicale et emploient un vocabulaire peu enrichi. On regrettera de ne pas avoir un plus gros travail d’écriture dans des textes plus profonds tels qu’on en retrouve chez Gris par exemple. Musicalement, ça reste sur une formule assez classique. Les guitares criardes soutenues par un blast continu sont des ingrédients récurrents dans ce style musical. Les quelques soli de guitare qui naissent ça et là viennent enrichir la composition et dialoguent avec les plaintes de Queen Thrash.

"Je ne serai plus là pour l’attendre" offre une première partie aux instrumentation légères qui rappellent l’esthétique ambiante introduite au début de la démo. S’ensuit une longue musique mid-tempo dans une esthétique DSBM classique où les cris de Queen continuent de résonner dans les "rues peu éclairées".

La suite de l’album est majoritairement instrumentale. "Automne" agit comme l’exposition d’une profonde réflexion mélancolique, les longues plaintes sont placées en arrière-plan d’une instrumentation ambiante et planante constituée d’arpèges et de nappes sonores. Enfin l’Outro de l’album est construite sur un modèle symétrique qui débute par un rythme épuré de guitare, progressivement enrichi par diverses autres lignes mélodiques. Le point central du morceau se forme à l’exposition de deux voix de synthétiseurs teintées de quelques larsens et trémolos de guitares qui viendront à disparaitre peu à peu, au fil du temps qui passe, pour s’achever de la même manière qu’il a commencé, sur un simple thème de guitare claire, seul.

La première démo de Bovary reste fidèle à sa présentation, un DSBM classique, peut-être un peu trop, qui mériterait d’aboutir à une exploration plus personnelle afin de s’écarter de ses influences qu’on sent peser au-dessus des différents morceaux. Une entrée en matière honorable qui donnera suite on l’espère, à la quête réussie d’une identité personnelle qui démarquera le trio féminin des nombreuses formations du genre.

"Si tu ne t’es pas suicidé après l’écoute de cette démo, c’est qu’avec les copines, on a manqué notre coup. L’avantage, c’est que tu seras vivant quand on sortira l’album, et tu pourras nous l’acheter, Bisou" Gwen.
_____________________________________
W.G.

Bovary :

Commentaires

  1. Asmofée23:37

    C'est vraiment sympa, un bon groupe, un bon projet, une bonne idée.
    Ca fait partir loin ce truc.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Détails du prochain album de CONAN

Conan (Stoner/Doom - UK) vient de dévoiler l'artwork et la tracklist de son prochain album. Intitulé Existential Void Guardian, il paraîtra le 14 Septembre prochain chez Napalm Records. Il a été enregistré au Sky Hammer Studio et produit par Chris Fielding.
Tracklist :
01. Prosper On The Path 02. Eye To Eye To Eye 03. Paincantation 04. Amidst The Infinite 05. Volt Thrower 06. Vexxagon 07. Eternal Silent Legend 08. Total Conquest (Live 2018 @ Rebellion Manchester) 09. Satsumo (Live 2018 @ Rebellion Manchester) 10. Foehammer (Live 2018 @ Rebellion Manchester) 11. Hawk As Weapon (Live 2018 @ Rebellion Manchester)

Détails et extrait du prochain ANAAL NATHRAKH

Anaal Nathrakh (Black Indus/Grind - UK) vient de dévoiler un extrait de son prochain album. Intitulé A New Kind of Horror, ce dernier sortira le 28 Septembre prochain chez Metal Blade Records.
Tracklist :
01. The Road To… 02. Obscene As Cancer 03. The Reek Of Fear 04. Forward! 05. New Bethlehem/Mass Death Futures 06. The Apocalypse Is About You! 07. Vi Coactus 08. Mother Of Satan 09. The Horrid Strife 10. Are We Fit For Glory Yet? (The War To End Nothing)
Voici le titre "Forward!" disponible ci-dessous :
A New Kind of Horror by Anaal Nathrakh

Détails et trailer du prochain album de BVRTAN

Le groupe Black Metal indonésien, Bvrtan, vient d'annoncer un nouvel album, il s'intitule, Gagak Pancakhrisna. Si le groupe avant commencé comme une parodie de Darkthrone, ils se sont rapidement tournés vers des thèmes lié à la misère et à la vie agraire en Indonésie. 
Découvrez ci-dessous un trailer entrecoupé d'explications (en indonésien malheureusement). L'album sortira le 17 août prochain.
Tracklist :
01. Ketvhanan Yang Masih Kami Pvja Walav Hidvp Sengsara 02. Kemanvsiaan Yang Adil Disaat Masa Kampanye 03. Persatvan Rakyat Svkatani 04. Kerakyatan Yang Dipimpin Oleh Hikmat Kebijaksanaan Dalam Impian Anak Band Andergron 05. Keadilan Sosial Bagi Selvrvh Para Pejabat