Accéder au contenu principal

Chronique | BLYH - Transparent To The World (Album, 2018)


BLYH - Transparent To The World (Album, 2018)

Tracklist :
1. The Strength Of A Woman Can Be Boundless
2. Transparent To The World
3. So Willingly Dead
4. The Shortening Of The Way
5. Narrow-Minded Criteria

Streaming intégral :

________________________________________

Si le Black Metal aime parfois se perdre dans des noms à rallonge, voués a décrire une ambiance que la musique peut peiner à faire ressentir, on peut tout de même avouer une chose : fondamentalement, la recette en elle-même a peu changé depuis les premières pierres posées par les pontes du genre. Le Black Metal serait-il pour autant devenu prévisible ? Pas forcément, car après tout, quelle honte y-a-t-il à reprendre une recette fonctionnant si bien, pour y intégrer quelques ingrédients venant en relever le goût ?

L’isolement, la mort, la tristesse, la rage, sont autant d’émotions que convoque le duo allemand Blyh sur ce premier album, Transparent to The World. Et si le groupe ne cherche pas à réinventer la roue, ils font toutefois preuve ici d’un sérieux sens de la formule. L’ouverture de l’album, "The Strenght of A Woman Can Be Boundless", envoie dans les oreilles de l’auditeur 11 minutes d’un Black Metal puissant, où les hurlements désespérés se mêlent aux rythmiques assourdissantes de la batterie. Noyées dans la reverb, les mélodies et leurs progressions sont à la limite de l’atmosphérique et du post black, et le changement de rythme au milieu du morceau rappellera aux amateurs les plus belles heures du Black Metal mélodique. 

Blyh se distingue principalement par sa capacité à superposer les riffs pour ajouter une profondeur et une intensité particulière a la musique. Brut sans sonner trop raw, le groupe peut également se targuer de surprendre régulièrement l’auditeur avec des changements de rythmes imprévisibles, qui semblent parfois sortis de nulle part, mais qui touchent juste à chaque fois.  Ces variations sont d’ailleurs l’un des points fort de l’album, qui se permet également d’apporter des touches d’ambient plus que bienvenues pour rompre le rythme effréné de la batterie, notamment sur le morceau éponyme, "Transparent To The World", qui suit la même recette que le précédent.

En matière d’ambiance, l’album est - sans surprise- relativement sombre. Abordant dans ses textes des thématiques telles que la solitude et la mélancolie, le tout dans une atmosphère toujours à la limite de la misanthropie, Blyh n’hésite pas à convoquer des styles autres que le black metal pour rendre son propos plus lourd de sens. Qu’il s’agisse de la séance de spiritisme en introduction de "So Willingly Dead", ou des lignes de guitares désespérées et des notes mélancoliques, presque doom, du morceau final "The Shortening of The Way". L’album se conclut avec une reprise du morceau "Narrow-minded Criteria", du groupe Systral, qui sans révolutionner quoi que ce soit reste cohérente avec l’ambiance froide de l’album.

S’adressant aux fans de black metal "à l’ancienne" tout autant qu’aux amateurs d’un son plus propre et plus travaillé, Transparent to the World, bien qu’étant une réédition d’une démo sortie en 2017, est une très bonne surprise de ce début d’année. A la fois atmosphérique dans son traitement du son et brutal dans son jeu, Blyh s’appuie sur les éléments classiques du black metal sans pour autant se reposer dessus, cherchant à maintenir l’intérêt de l’auditeur avec ses structures de morceaux imprévisibles. Pour un premier vrai coup d’essai, les Allemands réussissent leur pari, et livrent un excellent album de Black Metal qui s’écoute plus d’une fois, ne serait-ce que pour l’incroyable réplique "My name is Jeff" durant l’introduction de spiritisme sur "So Willingly Dead".
__________________________________
Vendredy

Blyh :

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Jill Janus la frontwoman d'HUNTRESS a mis fin à ses jours

Le 14 août, Jill Janus la frontwoman de Huntress mettait fin à ses jours à l'âge de 43 ans.
La famille et les membres du groupe déclarent:
"It is with a heavy heart that we announce that Jill Janus — frontwoman for the California heavy metal band HUNTRESS — passed away on Tuesday, August 14. A longtime sufferer of mental illness, she took her own life outside of Portland, Oregon. Janus spoke publicly about these challenges in hopes of guiding others to address and overcome their mental illness."
Jill avait fait part de ses différents troubles mentaux, mais elle était aussi atteinte physiquement puisqu’elle avait un cancer. Blabbermouth retrace son parcourt et son combat contre ses différentes maladies au travers d'un panel d'interview que l'artiste avait donné. Un moyen de mieux comprendre son geste.
Hormis Huntress, elle faisait aussi partie de cover bands tels que The Starbreakers et Chelsea Girls et était la co-compositrice d'un opéra rock avec An…

MYSTIFIER et CRAVEN IDOL de passage en France

Le groupe de Black Death Metal occult brésilien, Mystifier sera en tournée européenne au mois de novembre. La tournée se fera en compagnie de la formation de Black Thrash Metal occult anglaise, Craven Idol.
Leur Under Black Magick Dynasty passera par quatre fois en France :
03.11 Paris (Fra) - Le Klub 05.11 Tours (Fra) - Candian Café 09.11 Nice (Fra) - Altherax Music 11.11 Chambery (Fra) - Brin de Zinc
D'autres dates seront bientôt annoncées :


Découvrez streaming du premier opus de SAINTE MARIE DES LOUPS

Sainte Marie des Loups (Black Metal - France) qui comprend en son sein un seul et unique membre provenant de Chambre Froide (Black Metal - France) vient de sortir son premier opus éponyme aux formats K7 et LP via Fallen Empire Records.
Tracklist:
01. La fin de l'hiver 02. Progéniture 03. Sermons sanglants 04. Sainte Marie des loups 05. Insolence 06. Absurdités et blasphémes
Sainte Marie des Loups se découvre en streaming:
Sainte Marie des Loups by Sainte Marie des Loups