Accéder au contenu principal

Top 5 des écoutes du mois de Février


Nous vous proposons de découvrir les albums qui ont accompagnés et fait vibrer l'équipe en ce mois de février. Du classique True Black Norvégien à la dernière sortie synthwave, la monotonie n'aura pas le temps de vous envahir ! 

Et une fois de plus, un grand merci à Nina pour l'illustration !


Morgan (猛龍過江):




05. UGRAKARMA -  “Mountain Grinders”

De l’extrême, de l’extrême et encore de l’extrême. Que ce soit dans la démarche avec la collaboration “UBU” que vous pouvez retrouver en chronique ou encore le Black Metal Noise Power Industriel de NDE avant la sortie de leur troisième album. Du Crust Black atmosphérique aux influences Folk entre le premier Panopticon et Solsafir. Du Black Occulte aux influences grind avec la compile de Thy Sepulchral Moon, malsain et puissant. Pour finir du Death venu de l’Himalaya, la mort souffle des hauteurs et des neiges éternelles, avec le Death Népalais d’Ugrakarma.

M :


01. Bethlehem - Bethlehem 

02. Primal Cult - Perennial Fire
03. Vektor - Terminal Redux
04. Leather Lung - Lost In Temptation
05. Vindland - Hanter Savet

Un mois qui fut compliqué, avec une dépression saisonnière qui ne voulait décidément pas partir. L’occasion de réécouter des valeurs sûres comme Bethlehem, le dernier album en date m’a beaucoup plu, avec la venue non négligeable d’Onielar de Darkened Nocturn Slaughtercult au chant qui apporte toujours plus de fureur à l’ensemble. Bonne découverte aussi avec le groupe grec de Black Metal mélodique Primal Cult, tout juste sorti en Février, épique et mélodique à la fois. J’ai également réécouté le Black Pagan de Vindland, jeune formation bretonne qui ont sorti leur premier opus en 2016 et qui je l’espère donnera suite prochainement puisque l’ensemble est très prometteur. Pour changer un peu du Black Metal, un peu de Thrash Progressif avec Vektor et Terminal Redux qui reste selon moi leur meilleur album à ce jour, abouti, qui nous transporte vraiment dans une autre galaxie. Enfin, le bon gros Stoner de Leather Lung qui permet de se donner un peu de courage pour affronter les journées.

Deathslid :

Encore un mois sous le signe de la dissonance, entre mathcore et screamo mes oreilles on vacillé. La découverte de l'album de The Heads Are Zero sorti l'an dernier du une grosse claque, de la violence mixé a une rythmique intenable. Encore et encore on retrouve Nesseria dans ce top cet album me suit chaque jour et je ne m'en lasse pas. Closer, petite découverte Bandcamp avec leur premier album le groupe nous dévoile un screamo bien énervé. CZAR, si tu aime quand la musique par en tout sens fonce un mélange de Mathcore et de Jazz fou. Et on fini encore une fois sur une touche de Math avec le dernier album de Torn Shore et leur Hardcore Chaotique typé Punk qui donne envie de foutre des mandales !  


W.G. :



Des sonorités 80’ de Carpenter Brut dont le dernier opus a frôlé la première place, de peu détrôné par un album dont j’avais loupé la sortie et que je n’ai découvert que cette année, j’ai nommé l’excellent The Thousandfold Epicentre par The Devil’s Blood. S’ensuit la nouvelle production de Destroyer 666 qui, sans pour autant transcender mon être a tourné un certain nombre de fois. Entrails et God is an Astronaut, que tout oppose ferme ce top et démontre d’une écoute éclectique et d’une écoute au delà des frontières stylistiques.

Aladiah :


03. The KVB - Out Of Body EP

Nyarlathotep :

Ce mois de février fut pour ma part assez chargé, du coup je n’ai pas écouté tant de chose que d’habitude... ce qui ne m’empèche pas d’en faire ressortir les favoris de ce mois-ci ! En premier lieu, écouté plus que de raison, Sanguine Vigil le premier album de la toute jeune formation finlandaise Galvanizer avec son Death Grind sale et direct, grosse grosse tuerie ! Autre sortie de cette année, le nouvel et dernier (du coup) Panphage, Jord une réussite de black pagan pour finir la discographie du projet. Autre album de black pagan, plus ancien celui-ci avec le superbe Hævn de Angantyr avec ces riffs prenants et ses vocaux déchirés, en attendant la sortie du petit dernier prévu pour ce mois de mars. Enfin Death Metal oblige, j’ai ressorti deux vieilleries lourdes et putrides de mon placard avec les excellents Mortal Throne Of Nazarene de Incantation et World Without God de Convulse... Rien de mieux que le Death Old School !


Stuurm :


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Article | Metal, Romantisme et Romantisme Noir : une esthétique du Sublime

Plus je me plongeais dans les textes des groupes de Metal, que cela soit du black atmosphérique, du pagan, du doom... Plus le rapport entre Romantisme, Romantisme noir et Metal me semblait évident. Primordial a même nommé un de ses albums Dark Romanticism.


Je parle bien entendu du Romantisme avec un grand R. à savoir le mouvement romantique littéraire et artistique qui voit le jour en Allemagne et en Angleterre et se développe en Europe à la fin du XVIIIeme et au XIXeme siècle.
I. Memento Mori : Metal et Spleen
Quelles sont les caractéristiques du Romantisme ? Tout d'abord c'est le moi tourmenté, l'organisme empli d'atrabile, source physique de la mélancolie, la dépression à son paroxysme, et n'est-ce pas là l'essence même de certaines paroles de Metal ? Empyrium le résume très bien dans son titre "Saviour" "There is no Pain without Beauty at all" (Il n'existe pas de souffrance sans Beauté) ; Agalloch  nous entraîne dans sa dépression &q…

WARKVLT, le War Black Metal entre révolution et identité indonésienne + Disco Full-Stream

Rien ne ressemble plus à un groupe de War Black Metal qu'un autre groupe de War Black Metal. Sorti des quelques grands noms ou groupes à la personnalité réelle tel qu'Impiety, Surrender of Divinity, Blasphemy ou encore Damaar (دمار). Depuis l'album de Marduk, Panzer Division Marduk et la popularisation du style, le War Black Metal est une course à qui sera le plus satanique et aura le plus gros tank. Armé d'une pochette en noir et blanc, logo rouge et créature de la bête sur-armée, la croisade à qui sera le plus diabolique, le plus rapide et le plus violent peut commencer.  Sur l’esthétique Warkvlt fait parti des nombreux rejetons obscène et brutaux de cette scène, scène prolifique en Asie. Il suffi d'une œil au Satan qui orne leur dernière démo, Infectoremus Regima et aux riffs incisifs, rapide et qui suintent la mort à chaque morceau.



Il faut s’intéresser à ce que, prône cette odeur de mort, aux racines qui ont pris vis sur les cendres de leur précédent projet I…

Avant-Première | Détails et extrait du premier album de COR SERPENTII

Le groupe de Black Death Metal avantgardiste français, Cor Serpentii sortira son premier album Phenomankind le 23 octobre prochain. Ils dévoilent en avant-première pour Scholomance leur premier morceau. Il s'agit du titre éponyme de l'album et il se découvre ci-dessous.
Entre tradition, innovation et exploration, la musique de Cor Serpentii balaie un spectre large dans le paysage musical. Ce projet fut formé sur les cendres d'Insain, après le split de ce dernier. Les compositions de Nicolas B. ont des bases bien ancrées dans le Metal particulièrement extrême et puisent dans d’autres sources où se mêlent progressif, ambiant et classique notamment. Le résultat est une musique riche mais sans complexité artificielle, empreinte d'agressivité construite au fil des morceaux, soulignées par les lignes de basse fluides de Benoît J. L’exploration est de mise, comme dans les thèmes explorés et chantés pa…