Accéder au contenu principal

Chronique | GALVANIZER - Sanguine Vigil (album, 2018)


Galvanizer - "Sanguine Vigil" (Album, 2018)

Tracklist:

01. Mood For The Blade
02. Enjoyment Of Annihilation
03. Deathbeat Deity
04. Sanguine Vigil
05. Grind Till... You're Dead
06. Domestic Mastication
07. Gorefestation

08. Premature Rot
09. Unfinished Autopsy
10. A Painful End For Curiosity

Streaming intégral:


______________________________


Formé en 2013 par le duo Vili Mäkinen (Basse/Chant) et Aleksi Vähämäki (Guitare/Chant) et rapidement rejoint par Nico Niemikko (Batterie), Galvanizer sort deux démos Ground Above (2014), Rehearsal Tape '16 (2016), puis un EP Horrid Tales Of Death (2015) montrant d'emblée ses intentions avec son Death/Grind des familles. Le label italien Everlasting Spew Records décide alors de signer la formation finlandaise pour un premier album que voici : le bien nommé Sanguine Vigil.


Fort d'un sublime artwork sale et sanglant de Turkka G. Rantanen (Adramelech, Demilich, The Grotesquery...), Galvanizer nous propose avec ce Sanguine Vigil un Death Metal sale et visqueux agrémenté d'une bonne dose de Grindcore direct et tapageur, pour un résultat brutal mais non dénué d'un groove certain.
L'album commence par un sample issu du film d'horreur Carnage (1981) réalisé par Tony Maylam, sur le titre "Mood For The Blade" laissant présager de la boucherie qui va suivre. Et ça ne manquera pas, le morceau est direct et brutal avec ses riffs de guitares gras et poisseux et ses vocaux hémoglobineux et profonds !

Coté influences, on sent l'importance des idoles nationales du trio que sont Disgrace, Convulse, Demilich, Xysma et consorts. Le nom du groupe étant sans doute lui même un hommage à une autre formation finlandaise moins connu mais tout aussi intéressante, Depravity et sa démo Galvanizer... La lourdeur des riffs et de la prod' ainsi que l'atmosphère grasse et poisseuse qui s'en dégage ne laisse pas de doute sur la provenance du trio. Le groupe s'octroie même une reprise de la formation de Death/Grind finlandaise Necrobiosis avec le titre "Unfinished Autopsy" qui s'intègre à merveille à l'album.
Quelques riffs nous feront également penser à la scène suédoise des nineties d'Entombed et Carnage, comme sur le très bon morceau titre "Sanguine Vigil" avec sa mélodie entêtante et lugubre ouvrant et clôturant le morceau, ou les guitares de "Deathbeat Deity" sur le refrain notamment. Ces légères lignes mélodiques que l'on retrouvera également sur le très bon final de "A Painful End For Curiosity", clôturant l'album de très belle manière.

Les morceaux à l'efficacité incontestable, tous issus du même baril de poudre, sont sans aucun doute taillés pour le live à l'image des très bons "Gorefestation" et "Premature Rot", qui à n'en pas douter feront voler des dentiers dans une fosse en sang !

La production fournie à l'album lui sied à merveille avec des guitares lourdes et abrasives au son dégoulinant et bien gras, juteux comme un cadavre laissé pourrir au soleil, une basse vrombissante (écoutez vous donc le ravageur "Grind Till... You're Dead") et une batterie claquante sans être trop propre ni trop présente, conférant à l'album un son pas si éloigné des sorties finlandaises précédemment citées issu des TTT Studios...


Alors certes, rien de neuf dans la fosse commune, Galvanizer fait dans le Death Grind qui pue la Finlande des nineties, mais il le fait bien avec les tripes (sans doute issues de quelques obscures cadavres déterrés...) et si vous aimez le gras, l'hémoglobine et l'odeur de putréfaction, alors ce Sanguine Vigil est fait pour vous et ne vous laissera pas indemne !


_______________________________
Nyarlathotep

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

DEAD CAN DANCE dévoile un extrait de son nouvel album

Le groupe culte de Darkwave / Néo-Classique anglais, Dead Can Dance vient de dévoiler un extrait de son nouvel album intitulé Dionysus. Il sortira le 2 novembre en format LP et CD. Découvrez ci-dessous le titre 'The Mountain' extrait de l'Act II.

Pour ce travail, Brendan Perry explique s'être inspiré d'anciennes cérémonies religieuses grecques liées à Dionysos qui se pratiquaient à travers l'Europe.
Une tournée a été annoncée dans la foulée, découvrez les dates sous la tracklist :
ACT I
01. Sea Borne 02. Liberator of Minds 03. Dance of the Bacchantes
ACT II
04. The Mountain 05. The Invocation 06. The Forest 07. Psychopomp



Date de la tournée de Dead Can Dance :
May 2: Le Liberte, Rennes, France May 4: Hammersmith Apollo, London, UK May 5: Hammersmith Apollo, London, UK May 7: Cirque Royale, Brussels, Belgium May 8: Cirque Royale, Brussels, Belgium May 10: Grand Rex, Paris, France May 11: Grand Rex, Paris, France May 13: TivoliVredenburg, Utrecht, Netherlands Ma…

Le "F" de CELTIC FROST est désormais une épée

Mandy, le nouveau film d'action / horreur de Panos Cosmatos vient tout juste de sortir dans les salles avec à l'affiche Nicolas Cage. 
Quel rapport avec le metal me direz-vous ? Et bien dans ce film où le personnage principal sombre peu à peu dans la démence, celui-ci va finir par se forger une épée qu'il nommera The Beast, et dont le design est largement inspiré de la typographie du "F" du groupe Celtic Frost.
Le réalisateur explique qu'il possède une réplique en chrome, mais que la version originale a bien été faite en métal. Jeffrey Halliday s'est effectivement inspiré de la forme du logo del'ancien groupe culte de Black Thrash puis du Dark Metal pour créer cette épée.
Panos Cosmatos ajoute a cela qu'elle représente bien la manifestation de folie du personnage, et qu'elle n'est pas simplement une arme, elle est l'objet cristallisé de son chagrin.
Retrouvez ci-dessous le trailer du film, avec à 1.20 min pour les plus impatients, l&#…

Article | Metal, Romantisme et Romantisme Noir : une esthétique du Sublime

Plus je me plongeais dans les textes des groupes de Metal, que cela soit du black atmosphérique, du pagan, du doom... Plus le rapport entre Romantisme, Romantisme noir et Metal me semblait évident. Primordial a même nommé un de ses albums Dark Romanticism.


Je parle bien entendu du Romantisme avec un grand R. à savoir le mouvement romantique littéraire et artistique qui voit le jour en Allemagne et en Angleterre et se développe en Europe à la fin du XVIIIeme et au XIXeme siècle.
I. Memento Mori : Metal et Spleen
Quelles sont les caractéristiques du Romantisme ? Tout d'abord c'est le moi tourmenté, l'organisme empli d'atrabile, source physique de la mélancolie, la dépression à son paroxysme, et n'est-ce pas là l'essence même de certaines paroles de Metal ? Empyrium le résume très bien dans son titre "Saviour" "There is no Pain without Beauty at all" (Il n'existe pas de souffrance sans Beauté) ; Agalloch  nous entraîne dans sa dépression &q…