Accéder au contenu principal

Top 5 des écoutes du mois de Janvier 2018


Nouvelle année, nouveau top : notre équipe a une fois de plus réuni ses écoutes principales du mois passé afin de vous donner quelques idées de disques à découvrir ou redécouvrir. Sorties inaugurales de 2018, rattrapages sur les nouveautés vieillissantes de 2017, anciens classiques : tout est là.


Et une fois de plus, un grand merci à Nina pour l'illustration !


Morgan (猛龍過江):



Pour commencer l’année, de l’extrême dans toutes ses variantes de noir. NDE, qui fut ma première chronique de l’année, une vielle sortie Black Noise. Le Satan du Black Grind aussi doux et élégant qu’une 86. Un peu de voyage dans l’orient mystérieux et guerrier avec Tamerlan Empire. Je reprends ma 86, chaude, et le nouvel album de Fhoi Myore pour accompagner ça, toujours plus crust et revendicateur, et pour continuer le premier Panopticon avant que le projet ne devienne trop contemplatif et oublie son esprit Punk.

Aladiah :


Ce mois-ci je reste sur mes acquis de fin d'année 2016 avec mon coup de coeur darkwave Tango Mangalore, sillonnant sans cesse entre angoisse et rédemption. Cette dernière vient avec la dark disco d'Egoprisme, dont le premier album, paru dernièrement, me permet de suer sur le dancefloor. De quoi danser toutes les nuits du mois.
Cependant, comme un besoin de ralentir le rythme, j'ai erré sur les vagues lancinantes de la dream pop avec les cultes Cocteau Twins, la trip-hop de Goldfrapp et ma découverte du mois, Wolf Alice. Troublant et enivrante, cette formation est promise à un grand avenir.

M :



Ce mois de janvier fut pour moi l'occasion de réécouter de très bons crus sortis en 2017 avec notamment du Black Pagan (Havukruunu), du Black Médiéval (Darkenhöld) mais aussi un gros coup de cœur Thrash pour Hexecutor avec Poison, Lust and Damnation. Grosse claque également avec le Death/Doom ultra lourd de Tchornobog, tout droit sorti des tréfonds de l'Enfer. Enfin, j'ai réécouté avec plaisir Power Through Unity de The Commitee qui reste un album très efficace, mélodique, non sans rappeler le meilleur de la scène Black Metal polonaise. 

Deathslid :



Premier mois de l'année et pas de grande sortie annoncée, pile poil pour se repasser des anciens albums. Donc on commence avec La Luna et leur Screamo / Hardcore chaotique qui file la patate tout autant que le Hardcore bordélique des Anglais de Employed to Serve, tous deux menées par des chanteuses déchaînées ! Un peu moins énergique mais tout aussi efficace, l'emocrust de Morrow et leur dernier album sorti l'an dernier. On reste en 2017 avec l'excellent Dawn Ray'd que je n'avais pas écouté en détails et qui s'avère foutrement bon. Puis on finit avec une surprise, le dernier Arkona, je n'attends plus rien de la scène folk mais les russes sont toujours la pour m'y ramener, avec là cet excellent album !

W.G. :



Des évasions, nocturnes et oniriques avec le nouvel album d’Harakiri For The Sky, puis avec un album que j’ai plus qu’attendu : le Vallendusk est une suite logique à cette écoute onirique. Après les cieux éthérés, un plongeon horrifique et romantique avec Tribulation avant de sortir l’épée, combattre avec les ténèbres et les démons aux sons du Heavy Metal de Night Demon. On finit dans les steppes russes, au coin du feu et des chants d’Arkona.

Nyarlathotep :



L’année déjà bien entamée, les écoutes se sont succédées toujours plus nombreuses et ce mois-ci le Thrash aura eu ma préférence avec le premier album des italiens de Cruentator, old-school à souhait et aussi direct qu’une bonne droite bien placé, et le redoutable Terrible Certainty des anciens de Kreator, tuerie de bout en bout ! Histoire de ne pas délaisser mes amours purs, du Death Metal, une bonne dose de brutal avec le terrible Ixaxaar des bataves de Nox. Et parce qu’un peu de douceur ne fait pas de mal, Agalloch et son Marrow Of The Spirit des plus propices au voyage ainsi que le magnifique petit dernier des russes de Arkona, Khram, dans la continuité de son prédécesseur, noir et planant, s’invite dans mon top des écoutes de ce mois de janvier.

Stuurm :



En ce premier mois de l'année, je n'ai pas eu énormément de temps pour écouter de la musique, vu que je me démène pour en créer. Cependant, on peut noter une écoute conséquente du nouvel album des autrichiens de Summoning, que j'ai beaucoup aimé et dont une chronique plus constructive que ce simple avis est prévu sous peu. Aussi, j'ai en fin de compte beaucoup écouté l'album “Louder Than Hell” de Manowar, que je viens de recevoir, ainsi que le “Metal Strikes Back” de Rocka Rollas, du Heavy Metal épique et speed à souhait. Invariablement, je suis pétri d'extase face au black épique, alors on retrouvera “From The Throne of Hate” de Elffor, un de mes classiques. Du coup, quitte à parler de classiques, j'ai réécouté avec fascination et plaisir le second album des norvégiens de Satyricon, “The Shadowthrone”.

KhxS :




Bon comme à chaque fois, la tâche nous incombe de devoir vous expliquer nos choix de sélections.
Donc je vais me forcer un peu pour expliquer le pourquoi du comment de ce classement.
Tout d'abord Portal, bon là si je dois vous expliquer c'est qu'il y a un soucis et que vous n'êtes pas fait pour écouter du Metal Extreme et qu'il va falloir repartir écouter Batushka.
Ensuite vient le tour des australiens de Mournful Congregation, ce groupe reste une des pièces maîtresses du genre Funeral Doom, avec chaque album il apporte du nouveau et franchit un cap. Transcendant, envoûtant et destructeur, ce nouvel opus remplie son office. Une musique qui ne sera pas accessible pour tous.
Continuons avec les finlandais de Hooded Menace, groupe que je suis depuis leur début. J'étais curieux d'écouter ce nouvel album car je trouvais que le combo commençait à s'essouffler en s'enfermant dans une certaine zone de confort qui devenait lassante. Quel ne fût pas ma surprise avec ce nouvel album, plus heavy, des compos moins massives, moins classiques apportant à leur musique une certaine forme de légèreté rendant le tout digeste et agréable. Une réussite.
Pour ceux présent dans l'underground depuis quelques années, le nom de Funeral Winds résonnera positivement à vos oreilles, avec ce nouvel album Funeral Winds a réussi à nous délivrer un album catchy mais violent, au groove entraînant sans pour autant tomber dans les clichés. Je ne m'attendais pas à une telle surprise.
Et pour finir un groupe que je suis depuis quelques temps et dont j'attendais du nouveau après un bon premier album, Balmog qui nous offre là, avec Vacuum un album dans la droite continuité de ce qu'ils aient fait tout en continuant sa progression et sa marche en avant.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

BLASPHAMAGOATACHRIST le nouveau projet des membres de GOATPENIS et BLASPHEMY dévoile deux premiers extraits

Le 1er juillet sortira le premier album de Blasphamagoatachrist (War Metal - International) BlackMetal Warfare chez Nuclear War Now!
Le groupe se compose de Black Winds (Blasphemy) au chant, Sabbaoth (Goatpenis) à la basse, Virrugus Apocalli (Goatpenis) à la guitare et de T. Antichrist à la batterie.

Tracklist:
01. Ze Blasphamagoatachrist Machine
02. Tyrannic Empire
03. Blasphamagoatachrist
04. Black Metal Warfare
05. Fire Demons of Blokula
06. The Final Blood Orgy
07. Ravens Soaring Over Ross Bay

Voici les deux premiers extraits, 'Ze Blasphamagoatachrist Machine' et 'Tyrannic Empire':
Black Metal Warfare by Blasphamagoatachrist

Nouvel album à venir et extrait pour NINE INCH NAILS

Nine Inch Nails (Indus - USA) sortira son nouvel opus le 22 juin prochain et il s'intitule Bad Witch.
Découvrez sans plus attendre le nouvel extrait 'God Break Down The Door':

PSYCHONAUT 4 dévoile un nouveau morceau issu de son split avec NOCTURNAL DEPRESSION

On en connait l'existence depuis quelques temps, mais on avait encore pas grand chose à propos de l'effort commun qui unit les géorgiens de Psychonaut 4 et le projet français Nocturnal Depression (DSBM). C'est sans compter sur la récente mise en ligne d'un nouveau morceau pour le combo d'Europe de l'est, publié par Talheim Records, label qui devrait porter le projet.
Nous n'avons pas encore connaissance de date de sortie prévue pour ce split qui s'intitule Children of the Night. On attends la suite avec impatience.
Découvrez donc "#питьитанцевать" ci-dessous.