Accéder au contenu principal

INTERVIEW | Sophian Farah (KLOCT) - février 2018



Kloct a sorti en 2017 son 3ème album Healing sur le label Asgaard Hass. Il s'agit du projet solo d'un artiste qui a déjà fait ses preuves dans différentes formations de la région Rhône-Alpes. L'occasion de s'entretenir avec son créateur, Sophian, qui explique en détail le concept de l'album, son parcours initiatique et ses influences. 


1 - Salut Sophian, tout d'abord merci du temps accordé pour répondre à cette interview. Peux-tu nous détailler un peu le parcours de Kloct, ce groupe qui fait partie d'un genre que tu nommes le Human Black Metal 
La notion de Human Black Metal est d'ailleurs intéressante, peux-tu expliquer l'idée ? 

Salut Mat,  
Tout d'abord merci à toi et à Scholomance de me laisser l'opportunité de donner plus d'explications sur ce projet, c'est un vrai plaisir ! Pour te résumer ce qui m'a poussé à faire naître Kloct, je commencerai par te dire qu'à l'origine je suis batteur dans différentes formations de black et de death (Allobrogia, South of Hell et Caïnan Dawn pour citer les principales) mais que malgré tout l'épanouissement musical et humain que m'apporte chacun de ces groupes, j'ai ressenti le besoin de créer une musique plus personnelle. Il faut ajouter à cela que je suis à la base un gros fan de death metal et de tous ses dérivés plus extrêmes (brutal death, slam, death/grind) mais que le black metal n'était pas ma tasse de thé. Tout le folklore basique satanique sur fond de corpse paint et de productions criardes à souhait aussi audibles qu'une scie-sauteuse.... Ça ne m'attirait pas spécialement. J'ai cependant tenté de passer outre le stéréotype que je m'en faisais et j'ai réalisé grâce à certaines découvertes telles que Nehemäh, Emperor, Wolves In The Throne Room, Blut Aus Nord, Deathspell Omega ou dans un autre registre Alcest, que le black metal pouvait être dans certains cas une musique profonde, intense et très introspective ! C'est donc en Juillet 2012 que je me suis tourné vers ce style qui m'est apparu comme un réel vecteur d'émotions et que j'ai décidé de créer Kloct. 



Pourquoi Human Black Metal ? J'ai choisi ce nom parce qu'il c'est celui qui qualifie au mieux mon approche de la musique. Elle est humaine parce qu'elle ne découle que de mes émotions, de mes états d'âmes, de ma vision du monde. De la joie, de la tristesse, de la mélancolie, de la haine, de l’espoir, voilà ce que tu trouveras chez Kloct. C'est un black metal plein et spontané qui vient comme il vient. Il n'y a aucun calcul ni aucun objectif fixé avant la composition. Jamais je ne me suis dis, tiens, il faut que je fasse un titre plus sombre, plus atmosphérique.... Chaque morceau est commencé et terminé d'une traite pour retranscrire au mieux l'émotion et l'état d'esprit auquel il correspond à un instant T... L'autre raison qui me fait qualifier ma musique de Human Black Metal est que ma ligne directrice est l'Homme avec un grand H. L'homme, l'humanité, la raison de sa présence ici-bas, l'homme face à l'existence, son rapport au mal et au bien, cette dualité qui est ancrée en lui et qu'il doit gérer au cours de sa vie, l'expérience de sa spiritualité, son développement...  

2 - Depuis 2012 tu as sorti 3 albums, nous sommes passés d'un black metal très malsain empli de négativité avec ton premier album, Frei, à un 3ème album explorant le développement spirituel de l'homme. Comment en es-tu venu à une telle évolution ? 

Comme je te l'ai dit précédemment, ma musique découle directement de mes émotions, ce qui amène une touche différente à chaque album. La musique et la thématique ont évolué au rythme de mes états d'âme. 
Au moment où j'ai composé Frei, je n'étais pas dans une phase très positive dirons-nous. En résultent le son plutôt cru, la froideur et le côté plus direct de l'album. La thématique était déjà centrée sur l'Homme mais abordait le sujet d'un point de vue pessimiste et sombre. De manière simplifiée, Frei traite de la présence quotidienne du "Malin" marchant côte à côte avec les hommes, qui leur insuffle toutes ces idées noires et cette haine qui le mènent doucement jusqu'à son auto destruction.  
En 2014, je sortais The Human Mind Path qui marquait une réelle rupture avec le premier album tant d'un point de vue musical que sur la façon d'aborder le sujet de l'Homme. C'était une autre étape de ma vie, j'avais passé un an à l'étranger qui m'a permis de m'aérer l'esprit, de voir du pays, de faire différentes rencontres et notamment celle de ma compagne.... Bref, un enrichissement personnel qui a fortement influencé ma musique et la réflexion qui allait avec. C'est donc un album bien plus coloré et varié qui en est ressorti. Sur la thématique je suis resté dans la thématique du premier album mais en adoptant un certain positivisme. C'est plutôt un constat de la difficulté du chemin de la vie d'un homme que j'évoque. La difficulté à trouver le bon équilibre entre le bien et le mal qui le constitue et sa capacité à se reprendre en main pour choisir la bonne voie malgré une société qui tend à le tirer vers le bas.  
J'ai poursuivi dans la lancée et ai finalement sorti Healing, un album qui peut être considéré comme la suite de "l'histoire". C'est un peu comme si l'Homme, le protagoniste de mes albums, avait fait son choix en décidant de se tourner vers ce qui est bon, vers la recherche d'une harmonie intérieure, vers une réelle introspection lui permettant de mieux se connaitre, de se retrouver face à sa spiritualité, de guérir et de se développer. 
Ces 3 albums sont fortement liés malgré leurs particularités musicales et thématiques puisqu'ils ont suivi une évolution parallèle à mes réflexions. C'est aussi simple que ça et c'est comme ça que tu pars d'un Frei pour arriver à un Healing. 

3 - Au vu de thématiques quelque peu atypiques pour le black metal la question des influences me parait intéressante à explorer. Quelles sont tes influences musicales ? 

Musicalement, le panel de ce que j'écoute est plutôt varié. Concernant les sorties récentes en matière de métal, j'ai pas mal bloqué sur le nouvel album de Suffocation qui sans grandes surprises démonte tout ! J'ai aussi beaucoup aimé le dernier Der Weg Einer Freiheit ainsi qu'un split qui réunit les groupes Kraanium et Analepsy (personnes réfractaires au bree bree s'abstenir). Après, si je dois te citer les groupes qui tournent le plus régulièrement dans ma platine je te dirais, Suffocation, Meshuggah, Visceral Disgorge, Dying Fetus, Textures, Soils of Fate, Rotten Sound, Inveracity, Mgła, Alcest, Nehemäh... Et je crois que ça suffira ;) 
Je suis également adepte de tout ce qui est Rap US et plus particulièrement de toute la nouvelle vague d'artistes qui a émergé du côté d'Atlanta et de New York ces dernières années. Young Thug, 2 Chainz, A$AP Rocky et A$AP Ferg, Migos, Ilovemakonnen... C'est aux antipodes du métal mais pas mal de ces artistes pondent des morceaux lourds, puissants et parfois sombres. Des caractéristiques que je retrouve dans le métal et c'est pourquoi j'apprécie beaucoup ! 
J'écoute aussi pas mal d'OST tirées de films sans forcément connaitre le compositeur mais pour t'en citer quelques un quand même : Clint Mansell (Requiem for a Dream, Ghost in the Shell, The Fountain),  Johann Johannsonn (The Theory of Everything, Mother), Hans Zimmer (il est partout donc pas besoin de citer les films), John Murphy (28 Days Later, 28 Weeks Later). Il y a aussi Nick Phoenix et Thomas J. Bergersen qui sont spécialisés dans les musiques de bande-annonce ainsi que dans la musique épique à destination du cinéma et des jeux-vidéos... Leur entreprise s'appelle 2 Steps From Hell et les albums qu'il produisent sont chouettes. 
Pour terminer, je crois qu'il est important de révéler la partie la plus sombre de mes influences.... je suis un gros consommateur (totalement assumé) de groupes de pop rock, pop punk du type Blink 182, Sum 41, Deaf Havana, All Time Low, Chunk No Captain Chunk, The Killers.... et je te passe la liste longue comme le bras. Un peu de gobelets rouges, de barbecue et de skateboard n'a jamais fait de mal à personne non ? 

4 - Parlons désormais de ton dernier opus, Healing. Tu y parles des 7 chakras, de développement personnel et d'élévation. Est-ce une recherche personnelle que tu as décidé de partager par le biais d'un album ?  

Ce qui a motivé la thématique de cet album c'est le constat d'une société qui nous fait vivre à toute allure. Qu'on l'accepte ou non, le mode de vie général des sociétés occidentales tel qu'il est aujourd'hui nous focalise sur nos obligations professionnelles, sur le matérialisme, sur notre apparence, sur la reconnaissance que l'on peut gagner sur les réseaux sociaux......travaille, paye, mange un peu, dors, pars un petit peu en vacances et recommence.. et sois content..... On nous presse comme des citrons pour que nous n'ayons pas le temps de nous poser, de développer notre réflexion, de nous recentrer sur ce qui est bon pour nous.... Au final, le rythme de notre quotidien nous éloigne de nous-même, nous ronge doucement et c'est la santé mentale et physique qui paient... 
J'ai donc essayé à travers cet album d'entamer une recherche sur comment "guérir".... Comment arriver à prendre du recul, se recentrer sur soit, développer ses capacités, trouver l'harmonie intérieure pour se sentir bien physiquement, mentalement et se transcender pour finalement accéder à un autre niveau de vision.... Au-delà de ce que le monde physique a à nous offrir. Cela parait simple dit comme ça mais c'est la quête d'une vie dont je ne prétends aucunement avoir les clés. J'essaye cependant à travers l'étude des chakras, de leurs fonctions et des conséquences qu'ils peuvent avoir sur nos vies, de trouver le chemin vers cette guérison (healing) et cette amélioration.  



5 - Le 8ème titre est comme une ode à l'élévation, où le temps est vu comme un bien précieux. Penses-tu utiliser une partie de ce temps pour faire une tournée afin de défendre ce nouvel album ? 

Aucune tournée en vue puisque je n'ai même pas encore un simple concert de prévu. J'ai déjà constitué un line up qui a accepté de me suivre si je décide de commencer à faire des lives mais pour le moment ce n'est pas au programme. J'ai déjà pas mal de pain sur la planche avec mes autres groupes. Kloct c'est un projet qui se fait au rythme de mes envies et pour lequel je ne me presse pas. Donc le temps des concerts viendra quand il viendra.  

6 - Tes deux derniers albums sont très conceptuels, explorant l'esprit humain avec précision. Dans ton deuxième album, The Human Mind Path, tu explores le bien mais aussi le mal présent en chaque humain. Cette vision intéressante de l'humain, peux-tu l'expliquer à nos lecteurs ? 

La dualité de l'être humain est indéniable et nous sommes par essence composés de bien et de mal...  L'Homme est un équilibriste tout au long de sa vie et oscille entre le bon et le mauvais dans ses actes, ses pensées, ses attitudes... L'objectif pour lui étant de trouver l'équilibre qui lui permettra de tendre vers le bon, vers son bien-être, vers son épanouissement. 

7 - Tu explores des sujets complexes, quelques peu atypiques dans le black metal, avec une démarche artistique et intellectuelle que l'on peut ressentir dans chaque album. Peux-tu nous expliquer cette démarche artistique ? 

Chacun des albums a une émotion et une atmosphère particulière puisqu'ils correspondent à mon état d'esprit à un moment donné. Je n'ai pas de démarche particulière en tête... un album = un moment de ma vie = un questionnement sur un sujet ou un besoin d'exprimer quelque chose.... et la machine se met en route. C'est aussi simple que ça. 

8 - Le dernier album est sorti chez MTAF Records (Division du label Asgard Hass), est-ce le début d'une collaboration avec ce label 

Alors pour tout te dire, j'ai rencontré Astérix pour la première fois sur une date qu'il organisait et à laquelle il avait convié mon groupe Allobrogia. Une chose en entraînant une autre c'est finalement chez Asgard Hass qu'Allobrogia a sorti son second album. Au-delà d'être devenu notre label, Astérix est devenu un ami et c'est un peu naturellement que la sortie du nouveau Kloct s'est faite chez lui. D'une part il a une démarche franche et honnête qui fait qu'il ne te propose rien s'il n'aime pas ce que tu fais donc tu sais que déjà il y a un investissement franc derrière. D'autre part, quand il sort un groupe, c'est qu'il y a un lien humain derrière et ça c'est primordial et plutôt rare de nos jours ! Combien de groupes partagent régulièrement des bouffes avec leur manager de label ? Combien de groupe peuvent dire que leur label est présent sur la majorité de ses concerts ? En bref, quand tu choisis d'aller chez Astérix, Asgard Hass et dans mon cas MTAF records qui est la nouvelle division du label, c'est pour ce côté Humain. 

9 - Quel est le futur pour Kloct après une telle sortie du coup ?  

Et bien avec une telle sortie je pense pouvoir au moins booker une tournée des Zenith à guichets fermés et pourquoi pas 2 mois de show à Las Vegas... Et peut-être une adaptation en comédie musicale du dernier album. T'en penses quoi ? 
Trêve de plaisanteries, pour le moment je me concentre un peu sur la promo de l'album et je pense que je vais commencer à réfléchir sérieusement à l'aspect scénique du projet car même si je n'ai pas trop le temps de prévoir de répétitions, je vais anticiper techniquement tout ce qui est lumières, son, ambiances pour être prêt si live il y a....ça sera toujours ça de fait. Pourquoi pas prévoir une résidence histoire d'expérimenter le projet sur scène. C'est à voir. Je n'ai pas de vision à long terme, Kloct c'est spontané musicalement mais c'est aussi spontané en fonction d'emploi du temps. Donc je n'ai pas de planning à te révéler mais tout peut arriver à tout moment. 

10 - Merci beaucoup pour les réponses, je te laisse me faire part du mot de la fin et de tout ce que tu désires ajouter pour que nos lecteurs comprennent mieux ton projet. 

Encore une fois merci à toi de m'avoir laissé répondre à ces questions toutes plus intéressantes les unes que les autres ! Merci également d'avoir tenté l'aventure Kloct en mettant le CD dans le lecteur. Merci à l'équipe de Scholomance de promouvoir notre petite scène qui a besoin d'acteurs comme vous.  
Je me permets aussi de faire un petit coup de pub pour Plastic Lobster Studios qui a réalisé le mastering de l'album et qui a effectué un travail de qualité ! 
Et dernier rappel pour les adeptes de black occulte et sombre : Sortie du prochain Caïnan Dawn intitulé "FOHAT" le 27 octobre chez Osmose Productions ! Il y a déjà quelques extraits sur Youtube pour les curieux ! 


Interview réalisée par Matthieu

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

DEAD CAN DANCE dévoile un extrait de son nouvel album

Le groupe culte de Darkwave / Néo-Classique anglais, Dead Can Dance vient de dévoiler un extrait de son nouvel album intitulé Dionysus. Il sortira le 2 novembre en format LP et CD. Découvrez ci-dessous le titre 'The Mountain' extrait de l'Act II.

Pour ce travail, Brendan Perry explique s'être inspiré d'anciennes cérémonies religieuses grecques liées à Dionysos qui se pratiquaient à travers l'Europe.
Une tournée a été annoncée dans la foulée, découvrez les dates sous la tracklist :
ACT I
01. Sea Borne 02. Liberator of Minds 03. Dance of the Bacchantes
ACT II
04. The Mountain 05. The Invocation 06. The Forest 07. Psychopomp



Date de la tournée de Dead Can Dance :
May 2: Le Liberte, Rennes, France May 4: Hammersmith Apollo, London, UK May 5: Hammersmith Apollo, London, UK May 7: Cirque Royale, Brussels, Belgium May 8: Cirque Royale, Brussels, Belgium May 10: Grand Rex, Paris, France May 11: Grand Rex, Paris, France May 13: TivoliVredenburg, Utrecht, Netherlands Ma…

Le "F" de CELTIC FROST est désormais une épée

Mandy, le nouveau film d'action / horreur de Panos Cosmatos vient tout juste de sortir dans les salles avec à l'affiche Nicolas Cage. 
Quel rapport avec le metal me direz-vous ? Et bien dans ce film où le personnage principal sombre peu à peu dans la démence, celui-ci va finir par se forger une épée qu'il nommera The Beast, et dont le design est largement inspiré de la typographie du "F" du groupe Celtic Frost.
Le réalisateur explique qu'il possède une réplique en chrome, mais que la version originale a bien été faite en métal. Jeffrey Halliday s'est effectivement inspiré de la forme du logo del'ancien groupe culte de Black Thrash puis du Dark Metal pour créer cette épée.
Panos Cosmatos ajoute a cela qu'elle représente bien la manifestation de folie du personnage, et qu'elle n'est pas simplement une arme, elle est l'objet cristallisé de son chagrin.
Retrouvez ci-dessous le trailer du film, avec à 1.20 min pour les plus impatients, l&#…

Détails et teaser du prochain album acoustique de WARDRUNA

Le groupe de Nordic Folk Ambient norvégien, Wardruna vient d'annoncer un album acoustique. Il s'intitulera Skald et sortira le 23 novembre prochain via By North Music en format CD, LP et Digital. Un teaser a été dévoilé, il s'écoute ci-dessous.
Tracklist :

01. Vardlokk
02. Skald
03. Ein sat hun uti
04. Voluspá (skaldic version)
05. Fehu (skaldic version)
06. Vindavla
07. Ormagardskvedi
08. Gravbakkjen
09. Sonatorrek
10. Helvegen (skaldic version)