17 décembre 2017

Chronique | SHINING - Varg Utan Flock (Album - 2018)


SHINING - Varg Utan Flock (Album - 2018)

Tracklist :

1. Svart Ostoppbar Eld 
2. Gyllene Portarnas Bro
3. Jag Är Din Fiende 
4. Han Som Lurar Inom
5. Tolvtusenfyrtioett
6. Mot Aokigahara

Extrait en écoute :

 _________________________________________

Nous y voilà, le dernier méfait de Niklas Kvarforth qui était attendu au tournant après le très mitigé IX – Everyone, Everything, Everywhere, Ends sortira le 5 janvier 2018. Que nous réserve Varg Utan Flock ?

Tout d'abord, parlons technique et détails de production. L'album a été enregistré avec un line-up constitué de Niklas Kvarforth (évidemment direz-vous) entouré de Marcus Hammarström à la basse, Peter Huss & Euge Valovirta aux guitares et enfin Jarle Byberg derrière les fûts. L'ensemble du travail studio a été confié à Andy La Rocque au Sonic Train Studios (King Diamond, Melechesh, In Flames, Tsjuder...). Côté visuel, le travail de l'artwork a été confié à Kevin Rolly.

Alors ne passons pas par quatre chemins, cet album s'inscrit dans la même lignée que toutes les productions post-Hamlstad (2007) avec un processus de composition qui reprend les mêmes codes que les albums précédents : les mêmes types de riffs en guitares saturées, les mêmes arpèges en clair, les mêmes types de solos démonstratifs, et un côté malsain totalement inexistant. Pour preuve, le premier riff du premier morceau ressemble beaucoup au premier titre présent sur le précédent album IX - Everyone, Everything, Everywhere, Ends : batterie fortement ressemblante avec un peu plus de cymbales cependant, guitare en power chords dont les accords transposés restent assez similaires accompagnés d'un 'lead' en aigu. Ces similarités se retrouvent sur l'ensemble des riffs de l'album et donnent l'impression d'écouter un panaché des derniers albums du groupe.
Bien que Shining continue d'être vendu comme du 'Suicidal Black Metal', il est clair que 'Black Metal' serait amplement suffisant tant la voix de Niklas a perdu de sa superbe. Instrumentalement plus rien n'évoque les troubles mentaux ou les thématiques suicidaires qui ont pu être exploités dans les premières œuvres du combo. Ne restent donc que les paroles qui peuvent éventuellement rattacher à la thématique sus-mentionnée.

Nous retrouvons la même structure que sur la majorité des albums avec des morceaux purement tournés Metal à l'exception de 'Tolvtusenfyrtioett' qui est une petite pause pianistique en avant-dernière place avant de clôturer l'album sur un 'Mot Aokigahara', sans surprise.

Cette chronique peut paraître expéditive et incisive mais que peut-on bien dire d'un album qui n'est constitué que de bribes d'anciennes productions dans la manière dont il est composé ? Aucune réelle innovation à développer. Un album qui n'est pas mauvais en soi, mais qui décevra probablement les adeptes des premières productions du groupe, mais qui pourra plaire aux nouveaux adeptes et aux amateurs de Black Metal aux productions propres.  

Varg Utan Flock est finalement un album de Black Metal accessible, pour une formation qui n'a plus rien de ses débuts et qui (pour apporter un avis personnel) ne fera pas partie des productions notables de l'année 2018.


_________________________________________
W.G. 

Shining : Facebook | Site Web

Season Of Mist : Facebook | Site Web
 
Pour pré-commander l'album c'est ici.


1 commentaire:

  1. Anonyme06:56

    Cette chronique est-elle une traduction google ?

    RépondreSupprimer