Accéder au contenu principal

Live Report | Stam1na + Omnium Gatherum + Skàlmöld @ CCO, Villeurbanne le 08/11/2017


Une vague de froid est venue s’abattre sur Villeurbanne en ce début novembre. Avec deux formations finlandaises que sont Omnium Gatherum et Stam1na et les Islandais de Skàlmöld, c'est une soirée placée sous le signe du Death Mélodique et du Folk Metal qui s'annonce. 

La soirée organisée par Sounds Like Hell Production s'inscrit dans le cadre de la tournée The Arctic Circle Alliance - Chapter 1. Dans un CCO remplie aux deux tiers, les lumières s'éteignent, laissant place à Stam1na, désigné pour ouvrir le bal.


Les Finlandais investissent la scène. Le groupe actif depuis une vingtaine d'années a été assez prolifique en studio mais c'est la première fois qu'ils foulent la terre Lyonnaise. Leur musique navigue entre Thrash/Death et Metal Progressif d'abord chanté en anglais sur leurs premiers EPs puis dans leur langue natale. Sur scène, le groupe est assez proche du public et dégage une énergie entraînante qui ne laisse pas de marbre les spectateurs du CCO, qui offrent un accueil chaleureux aux scandinaves.

Avec un set de 40 minutes énergique et carré, Stam1na ont totalement rempli la difficile mission d'ouvrir la soirée en convaincant le public qu'ils ont tout à fait leur place sur la scène folk européenne, encore trop méconnus cependant pour prendre la tête d'une tournée.





Il y a deux ans, nous avions eu la visite d'Omnium Gatherum en première partie d'Ensiferum, et cette fois-ci, le combo nous fait l'honneur de sa présence en partageant la tête d'affiche avec les Islandais dont nous parlerons plus bas. Leur Death Mélodique planant et aérien est semblable à Insomnium, dont Markus Vanhala (guitare de Omnium Gatherum) est également membre. Avec une heure quinze de set, le groupe aura le temps de convaincre l'audience de leur capacité à évoluer en tête d'affiche de par la qualité de leurs compositions. 

Avec un chanteur charismatique proche du public et de nombreuses interactions entre les musiciens et les spectateurs, les Finlandais proposent un live d'une grande qualité et avec une grande précision musicale, le tout porté par un son parfaitement équilibré dans la salle du CCO.





Leur dernière venue date de 2014 avec les suisses d'Eluveitie. Ils sont de retour cette année en tête d'affiche de cette tournée et bien décidés à prouver qu'ils ont les épaules pour ça. Les Islandais de Skàlmöld et leur Folk Metal atypique ont tôt fait d’entraîner le public du CCO à leur cause. Avec le même temps que leurs prédécesseurs, la groupe va cependant pousser l'ambiance jusqu'à créer wall of death et pogos. 

A grand coups de chants guerriers et riffs précis, le quintette est venu nous compter les légendes de leurs contrées grouillantes de légendes. Bien que la barrière de la langue empêche la plupart d'entre nous de comprendre un traître mot de leurs chansons, l’ambiance créée prouve leur capacité à convaincre la foule.




Si le public s'est fait timide en comparaison de l'affiche proposée, les présents ont donné de la voix pour honorer les groupes venus du Nord. Un grand merci à Sounds Like Hell Production pour nous avoir proposé cette affiche qu'on aimerait voir plus souvent par ici.


Textes et photos: W.G.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Mad Marx: un mariage réussi entre cinéma post-apo, Black Metal et anarchisme... malgré Marx

« Malgré la dictature militaire et la censure de la presse, malgré la faillite de la social-démocratie, malgré la guerre fratricide, la lutte des classes ressort avec une force élémentaire de l’ « Union sacrée » et la solidarité internationale des ouvriers surgit des vapeurs sanglantes des champs de bataille. Non pas dans les tentatives faiblardes pour galvaniser artificiellement la vieille internationale, non pas dans les promesses qui sont renouvelées par-ci, par-là de faire à nouveau cause commune aussitôt que la guerre sera terminée. Non, c’est maintenant, pendant la guerre, et à partir de la guerre, qu’apparaît à nouveau, avec une force et une importance toutes nouvelles, le fait que les prolétaires de tous les pays ont un seul et même intérêt. »
Ces lignes du chapitre 8 de La crise de la social-démocratie, Rosa Luxembourg les écrivait alors que l’Europe était plongée dans un conflit mondial d'une extrême violence. L’apocalypse, vécue par les soldats sur les champs de bataille…

EXCLU | Streaming intégral du premier BLISS-ILLUSION (虚极)

Le groupe de Post-Black Metal chinois, Bliss-Illusion (虚极) a sorti récemment son premier album Shinrabansho (森罗万象), il se découvre en exclusivité dans son intégralité sur Scholomance. Il est disponible en format CD via Infected Blood Records et LP chez Totemism Productions.
Le groupe puise ses influences dans le Blackgaze, le Post-Metal et le Depressive Rock mais aussi dans la musique bouddhiste et tibétaine.

Tracklist :
01. 7.23前夜 (7.23 Eve) 02. 空 (Sunyata) 03. 莩甲 (Recovery of all things) 04. 般若 (Prajnā) 05. 往生 (Pass away) 06. 奈落 (NARAKU) 07. 末法时代 (The age of the last dharma) 08. 无常 (Impermanence) 09. 7.般若 (Prajnā - Re-Recorded) 10. 我们 (We) 11. 魅 (Phantom)

Prestation complète de BEHEMOTH lors de l'ALCATRAZ FESTIVAL

ARTE Concert, récidive et vient de mettre en ligne l'intégralité de la prestation du groupe de Blackened Death polonais, Behemoth lors du dernier Alcatraz Festival en Belgique.
Description d'ARTE : "Behemoth s’impose aujourd’hui comme une légende du metal extrême. Instru percutante, imagerie ouvertement satanique, le groupe n’en finit pas de créer la polémique, notamment dans leur pays d’origine : la Pologne. Avec leur tout nouvel opus, I loved you at your darkest, ils repoussent encore une fois les limites du metal. Pour l’occasion, le groupe se lance dans une tournée internationale avec notamment un arrêt en Belgique au Alcatraz Festival. Amateurs de black metal, revivez le concert détonnant d’un groupe qui célébrera bientôt ses trente ans de carrière."
Setlist :
01. Ov Fire and the Void 02. Demigod 03. Ora Pro Nobis Lucifer 04. Conquer All 05. God = Dog 06. Messe Noire 07. Wolves ov Siberia 08. Blow Your Trumpets Gabriel 09. Decade of Therion 10. At the Left Hand…