22 novembre 2017

Live Report | Pryapisme + Igorrr @ CCO, Villeurbanne le 16/11/2017


Une nouvelle affiche à guichet fermé pour Sounds Like Hell Production, et pour cause : Igorrr et Pryapisme, deux ovnis de la scène Metal réunis pour une tournée faisant halte au CCO de Villeurbanne (69). La salle de concert se remplie en cette soirée fraîche, pour une soirée qui s'annonce chaude, très chaude.


Classifier Pryapisme relève de l'impossible, entre reprises de thèmes de musique classique, relents de jazz, de djent, d'électro, de Metal en tout genre... Cependant, un thème fédérateur lie leurs productions : les chats. Leurs différents albums abordent la race féline sous toutes les formes les plus étranges. Cependant, c'est plutôt l'humour qui régit les interventions de Nicolas Sénac, guitariste/chanteur du groupe. Il le définit lui-même, le groupe a 60 minutes de set, 60 minutes chronométrées par un superbe minuteur lancé par le frontman.

Le groupe, avec sa facilité à communiquer avec le public, a fait monter d'un cran la chaleur de la salle déjà pleine. Avec un dernier album sorti cette année portant le nom de Diabolicus Felinae Pandemonium, il est normal que le groupe le défende, et une bonne partie de la setlist lui était consacrée. Voici d'ailleurs les morceaux joués par le groupe :

01. Un druide est giboyeux lorsqu'il se prend pour un neutrino
02. A la zheuleuleu
03. Futurologie
04.La notion de chiralité de spin et d'oscillation de saveur des particules supersymétriques définissant un champ scalaire lors d'une transition de conifold en cosmologie branaire dans un modèle ekpyrotique
05. C++
06. Random Jean Vigo
07. Tau Ceti Central
08. Une nuit sur le Mont-Chauvelu





Avec un savant mélange de Musique Savante (Baroque principalement), d'Electro et de Metal, Gauthier Serre alias Igorrr s'est fait un nom à l'internationale avec sa musique atypique. Sur scène, tout l'instrumental est commandé par informatique à l'exception de la batterie. Le duo de chanteur scharismatiques aux expressions scéniques travaillés se complète au niveau des timbres vocaux, entre chant d'opéra et growl. 

Avec Savage Sinusoid, le dernier album en date, il était logique que Gauthier parte le défendre sur scène accompagné des membres lives. Il faut d'ailleurs dire que les nouveaux morceaux affrontent sans soucis l'épreuve de la scène. Le public est loin d'être statique et les pogos s'enchainent au centre du CCO. Il faut dire que le mélange Electro et Metal a de quoi entraîner. Les passages baroques viennent apporter un peu de répit, le temps de reprendre une bouffée d'air avant d’enchaîner sur un nouveau passage endiablé. Une heure trente de set sans perdre une once d'énergie, on en regretterait presque une performance plus longue !

Setlist :

01. Au revoir a cappella
02. Spaghetti Forever
03. Grosse barbe
04. Opus Brain
05. Moldy Eye
06. Biquette
07. Barbecue
08. Pavor Nocturnus
09. Caros
10. Viande
11. Cheval
12. Tendon
13. Excessive Funeral
14. Tout petit moineau
15. ieuD

Encore:

16. Unpleasant Sonata
17. Apopathodiaphulatophobie
18. Robert




C'est un franc succès couru d'avance pour Sounds Like Hell Production comme l'atteste la qualité des prestations, et la salle comble ce soir là. On espère un retour rapide des deux groupes sur nos terres,  et on regrette déjà que la soirée ne se soit pas prolongée.

Textes et photos: W.G.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire