18 octobre 2017

Live Report | Der Weg Einer Freiheit + Regarde les Hommes Tomber + Whêh @ MJC Ô Totem, Rilleux-le-Pape le 05/10/2017


Avec Finisterre! (2017, sorti chez Season of Mist) fraîchement mis au monde, il n'en fallait pas plus à Der Weg Einer Freiheit pour partir à la conquête de son public afin de défendre haut et fort ses couleurs. Accompagnée des Français de Regarde les Hommes Tomber, les Teutons ont sillonné l'Europe en faisant escale sur les terres Lyonnaise, invitant au passage le duo Whêh, histoire de promouvoir la scène locale, en replacement de Inter Arma.


Si les préventes ont peiné à décoller, les efforts mis en place par Médiatone, organisateur de l'événement, ont été récompensés : pas moins de 330 personnes se sont rassemblés dans la MJC Ô Totem, rendant la date pratiquement sold out. De bel augure pour la suite des événements.


Whêh

Le duo Lyonnais prend possession de la scène pour un set d'une petite quarantaine de minutes introduit par une série de samples qui permet le rassemblement du public - alors plutôt amassé autour du bar - devant la scène. 

Formé d'un batteur et d'un chanteur guitariste, la musique produite par le duo mélange de manière homogène des influences Sludge, Doom, Stoner pour un rendu qui a semblé plaire à une partie du public sans faire l'unanimité. Dans une atmosphère sombre nourrie de quelques lumières en fond, les musiciens restent assez réservés vis à vis du public. Les brefs remerciements en fin de set furent le seul lien qui unira l'espace d'un instant le public des deux hommes.

Loin d'être inintéressant, le groupe n'a cependant pas conquis la totalité du public ce soir. Ils méritent cependant une écoute plus attentive de leur musique, disponible par ailleurs sur le Bandcamp, et accessible en cliquant ici





Regarde Les Hommes Tomber

Après un bref changement de plateau, voilà que le quintet Nantais investis les lieux pour nous noyer dans leur musique à l'ambiance lourde et aux atmosphères pesantes. Bien que leur dernière production date de 2015 avec l'album Exile, c'est toujours un plaisir de retrouver la formation menée par Thomas Terreur au chant et d'entendre les grands crus qui ont fait la gloire du groupe dans le domaine du Post Black Metal.

L'ambiance visuelle est créée par des bougies réparties sur l'ensemble de la scène, et une forte quantité d’encens amène un doux fumet à nos narines. Question lumière, le rouge et le bleu sont majoritaires, sous forme de flashs et en lumière de fond de scène. ce qui plonge les musiciens dans un contre jour: parfait pour le côté mystique, horrible pour la photographie !

Thomas argumente ses vociférations de nombreuses mimiques, entouré des deux guitaristes qui exécutent sans faux pas les trémolos d'accords créant l'ambiance lourde sur le plan musical.

Après leur passage au Sylak Open Air cet été non loin de Lyon, il est intéressant de comparer les performances de ce groupe. Force est de reconnaître que l'obscurité leur va mieux que l'ambiance soleil/lunette qu'on a pu voir lors du festival. Dans le noir, le concert prend une tout autre dimension, plus propice à la mise en abîme dans leur univers occulte.





Der Weg Einer Freiheit

Tête d'affiche de la tournée, c'est à présent au tour des Allemands de venir nous prouver la solidité de leurs nouvelles productions sur scène. Avec une setlist forcément axée sur leurs dernières créations, Der Weg Einer Freiheit propose un set musicalement proche des ambiances de RLHT avec des flashs de façades et un choix de couleur semblable, bleu et rouge. 

Probablement moins connu chez nous que leurs prédécesseurs Français, ils ne tarderont cependant pas à se mettre le public de la MJC dans la poche malgré un jeu de scène bien plus statique (le chanteur étant également guitariste). 

Musicalement, les compositions sont particulièrement bien travaillées et d'une grande qualité que j'avais déjà remarqué sur CD. Sur scène, et ce soir appuyé par un son de qualité, ce ne fut qu'un plus grand plaisir de pouvoir profiter d'une interprétation en direct des titres phares du combo. 

Après une bonne heure de set, les Allemands clôtureront la soirée en beauté avec un set de qualité, pour une soirée qui fut particulièrement réussie. On ne peut que remercier Médiatone pour nous avoir proposé cette affiche ; on en redemanderait presque !




W.G.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire