29 mars 2017

Chronique | MEDICO PESTE - "Herzogian Darkness" (EP, 2017)


Medico Peste - "Herzogian Darkness" (EP, 2017)

Tracklist:
01. Herzogian Darkness
02. Hallucinating Warmth and Bliss
03. Le Delire De Negation
04. Stigmata Martyr

Extrait en écoute:

____________________________
  

Vous souvenez-vous de l'excellent groupe polonais qu'est Medico Peste ? Non ? Alors que diriez-vous d'un petit voyage dans les méandres de la folie, de la maladie avec le dernier EP des médecins de Medico Peste ?!

Cinq années s'étant écoulées entre le premier album complet et ce nouvel EP, ce n'est pas sanscacher que j'en étais fort aise de chroniquer le petit dernier du groupe, le premier album de notre bande de joyeux lurons, א: Tremendum et Fascinatio, sorti en octobre 2012, m'ayant beaucoup marqué de par son excellence et son atmosphère. L'EP a d'ailleurs profité d'un peu de teasing avec deux trailers sombres et mystérieux ou une sorte de démon se prêtait à d'étranges rituels avec de jeunes femmes dévêtues et probablement pas épileptiques vu la nature stroboscopique de la chose, révélant ainsi l’existence d'un nouveau ravage à venir.

Une fois la promo reçue, la pochette frappe de par son efficacité et sa simplicité grâce à cette vierge possédée et sa progéniture en noir et blanc, moins dérangeante que la première mais cela annonce tout de même bien la couleur (ou la noirceur).

Le premier morceau, 'Herzogian Darkness' est le plus long de l'album et probablement aussi le plus intéressant de ce petit EP, un vrai périple dans la noirceur des ténèbres profondes. Medico Peste fait du black metal, mais de la manière la plus haineuse qu'il soit, au fur et à mesure de l'écoute, nous nous sentons absorbés dans ce vide, le néant. Les tempos varient et le chant ocille entre animadversion du chanteur, ses lamentations et ses sortes d'incantations plus grandioses, nous rapprochant de plus en plus vers la folie. Viennent s'ajouter aux hurlements et aux guitares dissonantes, quelques samples ne faisant qu'enrichir l'atmosphère des morceaux. Mention spéciale au troisième morceau de l'EP s'intitulant 'Le Delire De Negation', où Silencer clame dans une langue de Molière quelque peu douteuse la même phrase tout au long du morceau.

Une petite surprise venant embellir cet EP se cache par ailleurs dans cet EP puisqu'il s'agit d'une cover du superbe groupe de Goth Rock, Bauhaus, avec le titre 'Stigmata Martyr'. Étonnant et fort plaisant de la part d'un groupe de Black comme Medico Peste

Malgré le tout, quand un pareil groupe enfante un album tel que א: Tremendum et Fascinatio, il est bien difficile de répondre parfaitement aux attentes des amateurs du groupe ensuite. Malgré tout, une sensation du fait de se reposer sur ses lauriers se fait ressentir tout au long de l'écoute. Au final, en ressort un EP plutôt bon qui s'oublie relativement vite malgré un ou deux titres rafraîchissants dont la cover de Bauhaus. "Herzogian Darkness" n'est pas inintéressant mais pourrait être bien mieux retravaillé. A voir ce que Medico Peste pourra nous offrir par la suite et si le groupe saura plus utiliser leur capacité à faire du bon BM de dégénéré, et en espérant dans de plus courts délais, en attendant, je reste un peu sur ma faim avec une minime déception.


____________________________

Dorian


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire