5 mars 2017

Chronique | CREEPING FEAR - "Onward To Apocalypse" (Album, 2017)


Creeping Fear - "Onward To Apocalypse" (Album, 2017)

Tracklist:

01. Life Denied
02. Divine Casualties
03. Swallowed By Death
04. Trenches Of Desolation
05. Onward To Apocalypse
06. Spreading Disease
07. As Vultures Fly, Battlefield Bleeds
08. Soiled, Tainted And Merciless
09. Disposable Existence

Extrait en écoute: 


_____________________________

Creeping Fear est une jeune formation parisienne fondé fin 2011 par Clément Ducouret (guitare et chant) et très vite étoffée d'un line-up complet en vue d'enregistrements et de lives. Fort de deux productions, une démo "Unleashed" en 2012 plutôt bien reçue dans la scène locale et un EP "World Execution" en 2014, aux retours très positifs tant dans l'Hexagone qu'à l'extérieur, Creeping Fear revient en ce début d'année 2017 avec son premier album, le bien nommé "Onward to Apocalypse", sous l'égide du label français Dolorem Records.
L'artwork concocté par l'artiste français Ubbo Sathla pour ce "Onward to Apocalypse" sur lequel on voit un ange victorieux statufié au bas duquel gisent des cadavres dans un décor de ville post-apocalyptique désolée, s'avère coller parfaitement à la musique des franciliens, un gros carnage duquel vous ne ressortirez pas indemnes, subissant les douloureux assauts du groupe tout au long de ces quarante trois minutes.

Dès l'amorce de 'Life Denied', le groupe pose les bails et frappe fort avec un titre simple, direct, aux riffs efficaces et bien bourre-pif. Pas de doute à l'écoute de ce titre on est bien sur un bon gros brutal death des familles ! Vitesse, brutalité et lourdeur sont les maîtres mots de cet album en témoigne le redoutable 'Trenches of Desolation' au départ lourd et tout en retenu avant l'inévitable explosion qui s'ensuit ou encore un 'Divine Casualties' propice au dévissage de cervicales et au pétage de dentiers !

Le brutal death pratiqué par Creeping Fear sent bon la scène américaine des ténors du genre avec des passages qui nous rappelleront entre autre Suffocation sur 'Onward to Apocalypse' ou 'Spreading Disease', Dying Fetus sur 'Divine Casualties' et même un peu d'Incantation sur le très bon 'As Vultures Fly, Battlefield Bleeds', qui nous rappellera notamment leurs titres les plus directs par sa puissance de feu.

Tout en restant homogène, Creeping Fear sait varier le propos en agrémentant son brutal death direct et véloce de passages plus mid-tempos, tout en lourdeur à l'image de la partie centrale de 'Spreading Disease' ou du final pachydermique du morceau titre 'Onward to the Apocalypse'. Quelques solos bien placés et exécutés comme sur 'Swallowed by Death' viendront également compléter les riffs assassins de la paire de guitaristes et aérer l'ensemble ! Et n'oublions pas les vocaux de Clément plein de hargne qui se rapproche beaucoup de celui de Sven de Caluwé d'Aborted, influence que l'on pourrait également citer sur des morceaux comme 'Life Denied' ou 'Disposable Existence' et son final plus posé, presque solennel, comme pour nous rappeler qu'il est maintenant l'heure de compter les victimes... 


Côté production, l'ensemble a été enregistré et mixé au Studio Sainte-Marthe par le très demandé Francis Caste avant un mastering par Alan Douches au West West Side Studio ! Résultat le groupe bénéficie d'une prod' bien léchée, au son organique et pas trop moderne (en témoigne le son de la batterie) qui confère aux morceaux puissance et lourdeur, plus encore qu'ils ne le sont déjà !

Vous l'aurez donc compris, Creeping Fear avec ce premier album "Onward to Apocalypse" des plus efficaces, aux morceaux taillés pour la scène, confirme tout le bien que l'on pressentait d'eux et pourrait bien faire office de pointure de la relève death metal hexagonale ! Bref une bonne grosse entrée en matière tel un pavé dans la mare pour ces jeunes deathsters !

_______________________________

Nyarlathotep

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire