Accéder au contenu principal

Chronique | Mantra - "Into The Light" : entrez dans une lumière psychédélique


Mantra - "Into The Light", 2013

Tracklist

01. Toward the Light
02. Call my Name
04. Elevate
05. Tribal Warming
06. One
07. The Voice of Creation
08. Third Mind

_______________________________


         Mantra est un groupe de Death Metal Progressif / Psychédélique, originaire de Rennes, en Bretagne. Formé en 2009 et après un EP intitulé « Toward the Light » en 2012, le groupe a sorti en 2013, via le label Finisterian Dead End, son premier album, « Into The Light ».

Mantra est un terme sanskrit (langue indo-européenne) qui signifie : délibération, formule mystique ou outil de l'esprit. Il s'agit d'un support pour pratiquer la méditation qui procure un bienfait physique ou spirituel.

La pochette de l'album est composée de deux couleurs : le jaune et le noir. Dans un style cyber/virtuel, on peut tout de même y voir un soleil et ses rayons. D'autant plus quand, en Inde, cette couleur correspond au Centre, au soleil et à la lumière. Dans le même ordre d'idée, le noir symbolise la pureté originelle.

Dès sa pochette, Mantra cherche à nous faire entrer dans sa lumière, son monde.
L'album commence sur 'Toward the Light', le bruit des vagues s'écrasant sur la plage puis le chant et des riffs agressifs typés Death Moderne efficaces et incisifs. Mais la puissance des premières notes laisse place à une partie mélancolique et progressive, avec un chant clair accompagné d'une guitare sèche et d'une seconde électrique qui joue des notes claires, puis se finit de nouveau sur des bruits de mer.
Tout le long, le groupe interprète une musique complexe et maitrisée, jouant sur plusieurs registres. Passant de parties agressives, dans la veine des nouveaux groupes de Death Metal ou aux limites du Black comme sur 'Tribal Warming', à des des parties Rock psychédélique/progressif. Par exemple, 'Call My Name' et 'One' qui s'inscrivent dans la continuité de King Crimson / Pink Floyd / Genesis (période Peter Gabriel). Les transitions entre ces différentes parties se font parfaitement. Il n'y a pas de rupture et Mantra arrive à créer une vraie continuité entre ses influences.
'Reborn' est un exemple parfait de ce jeu musical. Mantra débute sur un Metal Progressif sombre et pesant, puis alterne avec des parties plus claires pour enchaîner sur des riffs de Death pur. Ce même morceau contient peu de chant, ce qui permet d'apprécier le jeu des musiciens.
Les samples ont une grande importance dans la création des différentes atmosphères du groupe, ce qui permet de créer plusieurs émotions à l'écoute de l'album : du bruit de la mer, qui nous fait voyager sur les plages Bretonnes, à la flûte de pan qui nous transporte dans de lointaines contrées.

Les différents chants utilisés par le groupe sont des éléments qui permettent de créer la personnalité du groupe. Il y a deux chants principaux : un Death, qui n'est pas sans rappeler celui de Max Calavera (période « Roots » 1996) ; et un second clair pour les partie Rock/Metal Progressif. L'alternance des deux donne une vraie dynamique à la musique de « Into The Ligh ». Les variations se font aussi dans le timbre de ces dernières. La première se fait tantôt agressive tantôt lourde et pesante, passant du registre Death à un chant plus Neo. La voix psychédélique/progressive rappelle de son côté celle de David Gilmour (chanteur guitariste de Pink Floyd de 1968 à 1996) surtout sur le morceau 'One'. Celle-ci propose un registre émotionnel différent, à la fois mélancolique et « transcendantal » (dans le sens de médiation transcendantale pas Kantien).

Il est difficile de conclure sur la musique de Mantra tant elle est riche est complexe. Chaque nouvelle écoute mériterait une chronique tant la perception change.
Le panel musical est à la hauteur des émotions procurée par « Into The Light ». Le monde sensible n'est plus qu'un lointain souvenir à l'écoute de Mantra. Il fait place à celui du groupe, spirituel et émotionnel.

Si vous êtes un Metalleux qui a été élevé au son des vinyles de Pink Floyd / King Crimson / Genesis and co et que vous avez gardé un goût pour cette musique, Mantra est fait pour vous et mélangera allégrement vos souvenir avec vos goûts actuels.
_______________________________

Auteur : Morgan




Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

BLASPHAMAGOATACHRIST le nouveau projet des membres de GOATPENIS et BLASPHEMY dévoile deux premiers extraits

Le 1er juillet sortira le premier album de Blasphamagoatachrist (War Metal - International) BlackMetal Warfare chez Nuclear War Now!
Le groupe se compose de Black Winds (Blasphemy) au chant, Sabbaoth (Goatpenis) à la basse, Virrugus Apocalli (Goatpenis) à la guitare et de T. Antichrist à la batterie.

Tracklist:
01. Ze Blasphamagoatachrist Machine
02. Tyrannic Empire
03. Blasphamagoatachrist
04. Black Metal Warfare
05. Fire Demons of Blokula
06. The Final Blood Orgy
07. Ravens Soaring Over Ross Bay

Voici les deux premiers extraits, 'Ze Blasphamagoatachrist Machine' et 'Tyrannic Empire':
Black Metal Warfare by Blasphamagoatachrist

Nouvel album à venir et extrait pour NINE INCH NAILS

Nine Inch Nails (Indus - USA) sortira son nouvel opus le 22 juin prochain et il s'intitule Bad Witch.
Découvrez sans plus attendre le nouvel extrait 'God Break Down The Door':

PSYCHONAUT 4 dévoile un nouveau morceau issu de son split avec NOCTURNAL DEPRESSION

On en connait l'existence depuis quelques temps, mais on avait encore pas grand chose à propos de l'effort commun qui unit les géorgiens de Psychonaut 4 et le projet français Nocturnal Depression (DSBM). C'est sans compter sur la récente mise en ligne d'un nouveau morceau pour le combo d'Europe de l'est, publié par Talheim Records, label qui devrait porter le projet.
Nous n'avons pas encore connaissance de date de sortie prévue pour ce split qui s'intitule Children of the Night. On attends la suite avec impatience.
Découvrez donc "#питьитанцевать" ci-dessous.